Toulouse : Quand l’imam de la mosquée récemment inaugurée par jean-Luc Moudenc et Carole Delga, cite un hadith parlant du nécessaire meurtre des juifs (Maj)

Ça fait plus de 10 ans qu’on crie dans le désert. Heureux qu’enfin les médias se réveillent. Mais encore une fois: ils n’ont jamais été capables de faire le boulot que nous avons fait à leur place et qui nous a valu d’être insulté.

1 Juillet 2018

Article de Marianne.
L’imam de la nouvelle Grande mosquée de Toulouse, un habitué des prêches violents et antisémites

De nombreux prêches haineux
Il ne s’agit pas du seul discours préoccupant du prédicateur. Les différentes interventions de l’imam, toujours prononcées en arabe, sont diffusées sur la chaîne YouTube “Grande Mosquée Toulouse”. Ce qui permet de se faire une idée des références idéologiques du personnage… Le 10 avril 2015, Mohamed Tatai consacre son prêche au “sacrifice pour l’islam”. Il y cite Youssef Al-Qaradawi, le “grand penseur” des Frères musulmans, violemment homophobe, qui estime qu’il n’y a pas de dialogue entre nous (les musulmans, ndlr) et les Juifs, hormis par le sabre et le fusil”, et préconise de battre les femmes qui montreraient “des signes de fierté ou d’insubordination”. Ce penseur extrémiste, Al-Qaradawi, a été interdit de séjour en France en 2012 après les attentats… de Toulouse. Pour l’imam de la Ville rose, il est une bonne source, puisqu’il le présente comme l’auteur d’un ouvrage “de la plus haute importance sur la pensée du jihad”. Mohamed Tatai, dans son prêche, ne laisse pas d’autre option qu’une adhésion totale à la religion à ses fidèles : “Celui qui doute de son islam, qu’on le combatte, qu’on se brouille avec lui, qu’on soit en colère à son encontre, parce que le musulman est fier de ce joyau (l’islam, ndlr) !” A peine trois ans après l’attentat sanguinaire perpétré par Mohamed Merah à Toulouse, l’imam édicte que “le sacrifice dans la voie d’Allah est le jihad suprême”, qui mènerait “au martyre que les anges lavent”…
Lire la suite
29 JUIN 2018


L’UEJF dépose plainte contre Mohamed Tatai, imam de Toulouse, pour incitation à la haine raciale.

Dans une vidéo datant de 2017 et authentifiée par l’institut MEMRI, l’imam de la mosquée de Toulouse appelle à tuer des juifs et justifie cet appel au meurtre par d’obscurs versets du Coran :
«[Le Prophète Muhammad] nous a parlé de la bataille finale et décisive: ”Le Jour du Jugement ne viendra pas jusqu’à ce que les Musulmans combattent les Juifs, les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : Oh musulman, oh serviteur d’Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer.»

Pour l’UEJF, cet appel au meurtre des juifs est particulièrement inquiétant à fortiori lorsqu’il est commis à Toulouse, dans la ville où Mohamed Merah a tue des enfants juifs à bout portant dans l’école d’Ozar Hatorah de Toulouse le 19 mars 2012.

UEJF

27 JUIN 2018

L’imam Mohamed Tatai le 15 décembre 2017 à la mosquée Ennour à Toulouse :
«[Le Prophète Muhammad] nous a parlé de la bataille finale et décisive: ”Le Jour du Jugement ne viendra pas jusqu’à ce que les Musulmans combattent les Juifs, les Juifs se cacheront derrière les pierres et les arbres, et les pierres et les arbres diront : Oh musulman, oh serviteur d’Allah, il y a un Juif qui se cache derrière moi, viens le tuer.»