Tweet antisémite : Le PS lance une procédure d’exclusion contre Gérard Filoche

Le tweet des soraliens est d’une stupidité confondante à la hauteur de leur antisémitisme gauchiste. Et le retweet de Filoche prouve une nouvelle fois qu’une grande partie de la gauche entretient une ambiguïté malsaine sur l’influence juive et sioniste.
Nous remarquons cependant que quand Filoche nie les morts du communisme, personne ne bronche ni ne s’indigne…

Par le biais d’un communiqué de presse, le PS a dénoncé un « photomontage mettant en scène le président de la République, Emmanuel Macron, ainsi que d’autres personnalités, dans une imagerie indiscutablement antisémite et reprenant certaines références visuelles du régime nazi ». « Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté ce tweet, insupportable,

inexcusable et inacceptable. Il porte atteinte aux valeurs mêmes du socialisme, ainsi qu’à l’engagement de chaque jour et à l’action de terrain de ses militants contre le racisme et l’antisémitisme. Il constitue à ce titre un motif d’exclusion ».
Dénonçant « un photomontage immonde », la Licra (Ligue internationale de lutte contre le racisme et l’antisémitisme) va saisir la justice, a-t-elle annoncé dans un communiqué samedi. « Ce tweet de Gérard Filoche est une honte absolue relayant des contenus complotistes trempés dans l’obsession des juifs », a par ailleurs souligné l’organisation sur Twitter.
Le Conseil représentatif des institutions juives de France a également annoncé sur Twitter qu’il allait porter plainte. Tout comme l’Union des étudiants juifs de France.
Jugeant ce tweet « indigne du débat républicain », la maire de Paris Anne Hidalgo a demandé l’exclusion de M. Filoche du parti socialiste. Le socialiste Luc Carvounas, député du Val-de-Marne, a lui aussi demandé son « exclusion ». « Le PS ne peut être associé à des injures au président de la République et donc à la France ».

Le Monde