Vidéos

Éric Zemmour : « Les 60 ans du Traité de Rome gênent tous les candidats »

On va célébrer le 25 mars le soixantième anniversaire du Traité de Rome. Pourtant, on parle peu d’Europe dans la campagne présidentielle.

Zemmour : « Fillon a subi la trahison de l’UDI qui courait déjà chez Juppé. Cela n’empêche pas le miraculé du Trocadero de leur ouvrir grand ses bras »

Éric Zemmour: un juge conservateur à la Cour suprême des États-Unis, « un choix idéologique »


Pour Éric Zemmour, la nomination d’un nouveau juge à la Cour suprême des États-Unis « n’est pas une simple affaire de juristes ». Selon lui, « c’est une affaire politique. Plus que politique, idéologique. Pas seulement un clivage droite-gauche, républicain-démocrate, ou même conservateur contre progressiste ». Le journaliste rappelle qu’outre-Atlantique, « la Constitution est sacré ».
Il fait remarquer que « depuis les années 1960, la Cour suprême a tordu Continuer la lecture de Éric Zemmour: un juge conservateur à la Cour suprême des États-Unis, « un choix idéologique »

«On nous a bassinés avec des slogans anti-racistes pour nous anesthésier»

Le 18 janvier 2017 à 14h sur LCI, Benedicte Le Châtelier proposait un débat intéressant sur l’islamisation des quartiers.

Débat intégral :

Invités : Continuer la lecture de «On nous a bassinés avec des slogans anti-racistes pour nous anesthésier»

Vivre ensemble : Ces quartiers où les femmes sont indésirables

Les journalistes de France 2 tentent de nous faire croire que ce phénomène est nouveau. C’est faux. À chaque fois que les musulmans sont devenus majoritaire sur un territoire ils ont imposé leur mode de vie. Et en France ça fait trente ans que cela dure.

J’ai travaillé pendant presque 10 ans à la fin des années 90 et au début des années 2000 dans des quartiers. La femme n’avait pas sa place dans les rues. Et elle ne l’a toujours pas.

Cette situation a une explication. Elle n’est pas sociale ni économique, elle est culturelle, religieuse et identitaire. Nous ne pouvons rien contre cela.  Ce qui signifie que plus il y aura d’immigrés sur notre sol et plus nous prenons le risque que la métastase s’étende sans que jamais nous ne puissions l’arrêter.

L’absence des femmes dans les rues, le port du hidjab ou du simple voile, les prières de rue, les actes terroristes, l’antisémitisme, la francophobie ne sont que des symptômes d’un mal que l’on appelle l’islamisation de la France.

Et cette islamisation est consubstantielle à l’immigration que la gauche et la droite ont organisé.

Les réponses que peuvent apporter nos hommes politiques ou nos média sont vieilles de 40 ans. Elles nous valaient il y a encore deux ans d’être traités de fascistes. Invoquer par exemple la laïcité n’y changera rien. Invoquer même l’assimilation n’y changera rien. Nous avons beaucoup de retard… nous sommes passés dans un autre monde… et il sera d’une violence terrible.