UE-Turquie : En échange des migrants, Ankara exige 6,5 milliards et l’accélération des négociations d’adhésion

Lors d’un sommet consacré à la crise migratoire, la Turquie s’est dite prête à accueillir de nouveau sur son sol des migrants de l’Union européenne. En échange, les Européens se préparent à aider davantage la Turquie, humainement et financièrement, et à accélérer les négociations d’adhésion.