Ukraine/Russie/UE : point sur la situation.(vidéo)

Le 21 novembre, le gouvernement ukrainien a suspendu les négociations sur la conclusion d’un accord d’association et de libre-échange avec l’Union européenne, motivant cette décision par la nécessité de promouvoir ses relations économiques avec la Russie et les autres pays membres de la Communauté des États indépendants (CEI). Pour le président ukrainien l’accord d’association avec l’UE était contraire aux intérêts économiques du pays.
Évidement les gouvernements occidentaux et leurs média europeïstes ont vu rouge. Aujourd’hui une manifestation pro-europe a rassemblé prés de 100 000 ukrainiens (sur 46 millions d’habitants) dans les rues de Kiev. Il n’est pas illégitime de se demander quel rôle peuvent jouer les instances européennes dans la mobilisation de cette opposition. Il est à noter que ces manifestations sont constituées en majorité de nationalistes du parti d’extrême-droite Svoboda, favorable a un rapprochement avec l’UE et opposé à une entente avec la Russie. Beaucoup ont cru que Svoboda, dont les idées sont proches de celle d’Aube Dorée en Grèce, était le « bras armé » de l’UE et de l’OTAN. Aujourd’hui certains observateurs pensent que ce mouvement se sert du soutien de l’UE pour renverser le président Viktor Ianoukovytch, et installer un nouveau régime.

Quoi qu’il en soit le choix de se tourner vers la Russie est contraire aux annonces faites par le président Viktor Ianoukovytch lors de sa campagne électorale. Ce changement de cap laisse à penser que l’Ukraine aurait beaucoup à perdre si elle devait tourner le dos à la Russie comme l’expliquait Xavier Moreau en octobre dernier :


Ukraine / Union européenne / Russie : point de… par realpolitiktv