Non classé

Un groupe d’extrême gauche grec revendique le double meurtre des membres d’Aube dorée (vidéo)

Aube Dorée est un parti ouvertement nazi. Ce sont donc de dangereux barjots. Mais on peut quand même s’interroger sur les média européens en général et sur les français en particulier. Comment se fait-il que l’on nous ait fait tout un tintamarre sur le meurtre d’un rappeur « antifa » lors d’une rixe avec des militant d’Aube Dorée, et que personne ne s’indigne du meurtre politique de deux militants par des nostalgiques de Staline ?

Ce deux poids deux mesure en dit long sur la réalité du discours humaniste et droits de l’hommiste de la gauche. Ils sont prêt à rétablir les pires méthodes à condition que cela servent leur intérêts partisan. La gauche sème la violence et la mort… il ne fausra pas s’étonner si tout ce bordel se termine en guerre civile, ici ou ailleurs…. et la gauche devra en être tenue responsable.

———————————

Les « Pouvoirs révolutionnaires combattants du peuple », un groupe d’extrême gauche jusqu’alors inconnu, a revendiqué samedi le double meurtre de membres du parti néonazi grec Aube dorée, assassinés le 1er novembre dernier.

Leur nom était jusqu’alors inconnu en Grèce. Mais les « Pouvoirs révolutionnaires combattants du peuple », mouvance d’extrême gauche, ont fait connaître et leur existence en revendiquant samedi 16 novembre le meurtre de deux membres du parti néonazi grec Aube dorée tués le 1er novembre dernier.

« Nous, les Pouvoirs révolutionnaires combattants du peuple, revendiquons la responsabilité des exécutions politiques des membres fascistes du parti néonazi Aube dorée« , peut-on lire dans un communiqué publié sur le site Internet grec d’informations Zougla. Le communiqué avait à l’origine été dupliqué sur une clé USB elle-même mise à l’intérieur d’un sac en plastique déposé à Kaisariani, dans la banlieue de la capitale grecque. Il a été découvert à la suite d’un appel téléphonique, a précisé Zougla.(…)

France 24

 

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE