Une publicité danoise anti immigration dans la presse libanaise

Le gouvernement danois a publié dans la presse libanaise un communiqué qui informe sur le durcissement des mesures s’appliquant aux réfugiés, afin de dissuader les candidats à l’immigration.

Valeurs actuelles évoquait au mois d’août la campagne de publicité anti immigration que le ministre de l’Immigration et l’Intégration danois a décidé de publier, dans la lignée de celle faite par l’Australie en octobre 2014.

Une campagne destinée à la presse libanaise

Cette campagne a donc été lancée : le gouvernement danois a acheté des espaces publicitaires dans des journaux du Liban, pays qui compte actuellement près d’1,2 millions de réfugiés. Trois quotidiens arabes et un quotidien écrit en anglais comportent ainsi la publicité dissuasive.

Un communiqué qui informe sur le durcissement des règles envers les réfugiés

Le communiqué se veut informatif en indiquant les changements apportés par le nouveau gouvernement envers l’émigration au Danemark. « Le Danemark a décidé de durcir les règles s’appliquant aux réfugiés » avertit en premier lieu la publicité.

Réduction de 50% des allocations sociales accordées

Celui-ci détaille ensuite les différentes mesures adoptées : réduction de 50% des allocations sociales accordées aux réfugiés, impossibilité du rapprochement familial durant la première année, permis de résidence permanent accordé qu’après cinq ans au plus tôt.

Une résidence moins aisée à obtenir

Le communiqué pose également des conditions pour pouvoir rester au Danemark : parler et comprendre le danois. Les demandeurs d’asile qui verront leur demande rejetée devront quitter le pays le plus rapidement possible, rajoute le texte qui précise qu’un centre a été créé pour s’assurer que ces départs seront bien effectifs.

La droite danoise avait remporté les législatives en juin dernier en bonne partie grâce au Parti du peuple danois, un parti anti-immigration qui est arrivé deuxième. La campagne s’était particulièrement focalisée sur la promesse d’une politique stricte vis-à-vis des étrangers.