Valérie Pecresse : un enfant sur deux qui naît dans ma région est issue de l’immigration