Violences lors de la manif du 1er mai : Mélenchon accuse… l’extrême-droite

Mélenchon fait le malin. Il tente une nouvelle fois de mettre sur le dos de « l’extrême droite » les violences dont se rendent coupables les gauchistes qu’il traine derrière lui.
Mélenchon devrait faire attention car il n’est pas certain que les Black Bloc apprécient d’être comparés à l’extrême droite. Avec ces propos le vieux débris de la France Insoumise prend le risque de recevoir quelques baffes dans la gueule de la part de deux ou trois anars à la prochaine manif.