Zemmour dénonce la lâcheté des néo-féministes dans l’affaire Mila : « Le patriarcat honni est seulement celui du mâle blanc »

« Elles ont brillé par leur silence ». C’est le propos liminaire d’Éric Zemmour. Alors que l’affaire Mila n’en finit pas de rebondir, entre les menaces de mort, la déscolarisation et les invitations sur des plateaux télévisés, l’essayiste publie une chronique dans Le Figaro.

(…) En préliminaire, l’essayiste rappelle que si la jeune fille a tenu ces propos, c’est qu’elle répondait à des insultes « de jeunes Maghrébins » (…)

« Pour nos féministes nouvelle vague, le patriarcat honni est seulement celui du mâle blanc occidental de culture chrétienne – d’autant plus une cible qu’il est déjà à terre. En revanche, elles ont la plus grande mansuétude pour le patriarcat arabo-musulman, exotique et associé à des populations qui sont, aux yeux de nos nouvelles dames de charité, d’éternels prolétaires victimes »,

(…) Valeurs