Économie, Écologie...,  Politique,  vidéo

Zemmour: « Des gros chiffres, des milliards d’euros qui volent et disparaissent dans les sables mouvement du syndicalisme subventionné. (vidéo)

Même si le sujet du financement des syndicats s’avère un sujet sur lequel il est difficile de faire la transparence, le député Nouveau Centre du Loir-et-Cher, Nicolas Perruchot, a pourtant décidé de s’emparer de la question, et vient d’achever la rédaction du rapport issu de la commission d’enquête sur le financement des syndicats et des organisations professionnelles, dont il était le rapporteur.

Après l’audition de Bernard Thibault, François Chérèque ou encore de Laurence Parisot, le rapport assorti de 29 recommandations a vu le jour, sans pourtant être voté, ni même publié. En effet, ce rapport qui démontre que les syndicats sont trop payés par l’État alors qu’ils ne représentent que très peu de travailleurs (1), ne fait pas que des heureux. C’est ainsi que les députés PS ont décidé de le glisser sous le tapis avec la lâche complicité des députés UMP qui se sont abstenus.

Il faut se rappeler que ce sont ces mêmes syndicats qui ont accompagné la libéralisation et l’europe des marchés. Ce sont aussi eux, qui ont viré des syndicalistes militants FN. Un deux poids deux mesures exaspérant quand on connait les liens qu’entretenaient certains de ces syndicats avec les dictatures communistes. Et que dire aujourd’hui des Trotskystes du NPA et de Lutte Ouvrière, dont l’objectif est d’établir la dictature du prolétariat, qui composent une large partie de l’appareil militant du syndicalisme français.

Comme à son habitude, Zemmour a sauté sur l’occasion pour pousser plus profond le pieu dans la faille:

« Les syndicats français sont une coquille vide à la représentativité factice, vivant de subventions et de rentes, de situations politiques et médiatiques. »

« En ces temps de rigueur, ce système est à bout de souffle. Comment justifier les 20 000 fonctionnaires mis à disposition des syndicats ? Comment expliquer que notre système de formation professionnel coute 27 milliard d’euros par an pour un résultat aussi médiocre ? ».


Eric Zemmour : "La martingale syndicale" par rtl-fr

(1): Les syndicats ne regroupent que 8% des salariés et touchent 4 milliards d’euros par an de la collectivité, tandis que les cotisations ne représentent guère plus de 3 à 4 % du budget des organisations de salariés.