Économie, Écologie...,  Politique

Zone euro: Moody’s dégrade d’un cran le Mécanisme européen de stabilité

Petit rappel: Pour remplir les petites coquilles vides que sont le MES et FESF les états endettés doivent s’endetter encore plus pour venir en aide aux autres états endettés. C’est comme si un cul de jatte proposait à un aveugle de lui faire traverser la rue.
C’est ingénieux et malin, vous ne trouvez pas ?. Ne rigolez pas car ce jeu de dupe est sorti de la tête de ceux qui vous gouvernent.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Moody’s a annoncé ce vendredi l’abaissement d’un cran de la note du Mécanisme européen de stabilité de la zone euro (MES). Cette note passe de AAA à AA1. La note provisoire du FESF est aussi abaissée à AA1 contre AAA. La perspective est négative pour les deux notes.

L’agence de notation américaine a justifiée cette dégradation par celle de la France.

Le figaro

Outre la dégradation récente de la France, aujourd’hui notée Aa1, Moody’s indique que cette décision est due à la « forte corrélation » en termes de risque de crédit au sein de principaux soutiens financiers du MES et du FESF.

L’agence a retiré à la France son « triple AAA » le 19 novembre dernier.

« Le risque et la notation des MES et FESF sont étroitement liés à ceux de leurs principaux soutiens », explique Moody’s en rappelant que la France est le deuxième plus gros pays contributeur des MES et FESF.

La part de la France dans le MES s’élève à 20,4%, derrière celle de l’Allemagne, toujours notée Aaa par Moody’s, qui est de 27,1%.

20 minutes

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE