A la Une,  Blog d'actualité

71 % des Français jugent qu’il y a suffisamment d’immigrés et qu’en accueillir davantage n’est pas souhaitable, et 73 % pensent que les travailleurs immigrés occupent des métiers dont les Français ne veulent pas.

(…)Par ailleurs, « l’étude traduit un discours général assez raide vis-à-vis du phénomène migratoire, alors que c’est la première année que nous testions ce sujet », admet Eric Thuillez, porte-parole du Labo de la fraternité, le collectif qui regroupe des associations de cohésion sociale. « Mais, comme pour le reste, on peut pointer des ambiguïtés », relève-t-il. En effet, si 71 % des sondés jugent qu’il y a suffisamment d’immigrés en France et qu’en accueillir davantage n’est pas souhaitable, ils sont aussi 73 % à reconnaître que les travailleurs immigrés occupent des métiers dont les Français ne veulent pas.

(…)

Un point de vue paradoxal que l’on retrouve de façon emblématique autour de la notion de diversité. Dans un mouvement quasi unanime, 91 % des sondés décrivent la France comme « un pays de diversité » — en augmentation par rapport aux années précédentes. Mais quel jugement portent-ils sur ce constat ? 85 % la désignent comme « une bonne chose », là encore en hausse dans la durée.

Ce qui n’empêche pas ensuite 74 % des répondants d’affirmer que la diversité crée « des problèmes, des conflits », 55 % de la juger inquiétante, quand 68 % la présentent pourtant comme « une force pour le pays ». Face à ce tableau contrasté, une certitude : à un an de l’élection présidentielle, vivre ensemble suscite, dans notre pays, des sentiments aussi complexes que contradictoires….

Le Parisien