One comment on “Alstom : Florian Philippot défend une solution française

  1. René de Sévérac on said:

    Outre l’abandon les risques de délocalisation de l’activité à terme, il faut noter que le choix d’implantation du siège, même en Europe en fonction des avantages fiscaux constitue du plus un manque à gagner de l’Etat.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE