Politique

Angleterre : la peur d’être perçu comme raciste a empêché de sauver 1400 enfants d’abus sexuels

Pour prendre connaissance de ce dossier : Fdesouche

Les abus sexuels d’environ 1.400 enfants par des « hommes asiatiques » n’ont pas été signalés pendant 16 ans, les services sociaux craignant d’être considérés comme raciste.

Un rapport publié aujourd’hui a révélé que des enfants, certains âgés d’à peine 11 ans, ont été victimes de trafic sexuel, battus et violés par un grand nombre d’hommes entre 1997 et 2013 à Rotherham dans le Sud du Yorkshire.

Et scandaleusement, plus d’un tiers de ces cas étaient déjà connus des services sociaux. Mais, selon l’auteur du rapport: «Plusieurs membres du personnel ont décrit leur nervosité à identifier les origines ethniques des auteurs de peur de passer pour raciste».

L’absence de rapports était en partie dû à la peur d’être raciste, la plupart des auteurs étant décrits comme des «hommes asiatiques», et beaucoup étant d’origine pakistanaise.

0bzgPQ

L’article que le journal Le Monde a consacré à cette affaire ne dit rien sur la nationalité pakistanaise d’une grande partie des coupables, ni sur le rôle que la peur d’être vu comme raciste a joué dans cet affaire. (Màj : Le Monde a maintenant mis sont article à jour).

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE