Archives de catégorie : Média-mensonge et propagande

Covid-19. Le gouvernement allemand a commandé à des scientifiques des projections alarmistes pour justifier des mesures répressives !

Ne comptez pas sur les médias français pour vous informer sur ça.

Par François Stecher, correspondant en Allemagne de Polémia ♦ Die Welt, le grand journal allemand, vient de jeter un pavé dans la mare au Covid-19. Il apporte la preuve que le ministère de l’Intérieur allemand avait commandé à des scientifiques des projections de mortalité alarmistes (jusqu’ 1 million de morts, à comparer aux 400 000 de Macron à l’automne dernier…) pour justifier « des mesures préventives et répressives » (sic). Projections « secrètes » que le ministère a opportunément fait fuiter vers la presse pour apeurer la population. La révélation du scandale pourrait bouleverser la politique sanitaire allemande et conduire à une levée de nombreuses restrictions au plus tard avant Pâques et non pas au plus tôt après Pâques. Pour beaucoup d’observateurs, cette révélation serait due à la révolte croissante de l’industrie allemande du Mittelstand (entreprises territorialisées et enracinées) contre les menées du capitalisme de Davos et des GAFA, bénéficiaires des mesures de restrictions. Affaire à suivre ! Les lecteurs de Polémia trouveront ci-dessous la traduction de l’article paru dans le Die Welt du dimanche 7 février.
Polémia.

Traduction de l’article de Die Welt : https://www.welt.de/politik/deutschland/article225864597/Interner-E-Mail-Verkehr-Innenministerium-spannte-Wissenschaftler-ein.html

Le ministère de l’Intérieur a utilisé des scientifiques pour justifier les mesures liées au Covid-19

Continuer la lecture de Covid-19. Le gouvernement allemand a commandé à des scientifiques des projections alarmistes pour justifier des mesures répressives !

Trump et Twitter : a-t-on encore le droit de faire des comparaisons avec les années 30 après le point Godwin ?

Sur France Culture un petit chroniqueur de rien du tout qui se croit écrivain fait des raccourcis douteux entre Trump et Hitler, mais aussi entre l’irruption de quelques trumpistes non-armés au sein du Capitole de Washington et l’incendie du Reichstag.

Encore un preuve de l’incurie intellectuelle du service public.

C’est navrant, extrêmement dangereux et c’est avec votre argent.


Source : France Culture

Nous sommes en tout cas moins d’une semaine après ce qui ressemble le plus, dans tout ce qu’on a pu voir depuis bientôt un siècle, à l’incendie du Reichstag, et sur les réseaux on ne parle quasiment plus que de cet autre putsch qui a consisté à bannir Trump de Twitter.

L’opinion éclairée et ses défaites

L’humeur du moment, sordide, sur le Twitter francophone, de François Ruffin à Peggy Sastre, est à la défense, intransigeante, absolue, de la liberté d’expression.
On voit même réapparaître cette désolante citation apocryphe de Voltaire : « je ne suis pas d’accord avec ce que vous pensez mais je me battrai à mort pour que vous puissiez le dire ».
Ce qui donne, actualisé : « je ne suis pas d’accord avec votre tentative de coup d’état fasciste mais je me battrai à mort pour que vous puissiez l’organiser quand même ».

L’opinion éclairée, la même que n’a vu venir ni Trump, ni le 6 janvier 2021, et qui n’a pour elle que la fragile victoire de Biden, continue à vouloir descendre dans l’arène, et à défier les fascistes à la loyale — comme si on pouvait encore se permettre d’autres défaites.

Est-ce que ce n’était pas, déjà, le projet de certains, en 1933 : faire que le parti nazi, en perte de vitesse, se ridiculise définitivement dans l’exercice du pouvoir — ce qui s’est produit, bien sûr, mais cela aura quand même pris 12 ans et 50 millions de morts. Continuer la lecture de Trump et Twitter : a-t-on encore le droit de faire des comparaisons avec les années 30 après le point Godwin ?

Immigration : un rapport remis au gouvernement milite pour davantage de régularisations

Des experts qui sont tous des immigrationistes fous…. jusqu’à quand vont-ils se foutrent de notre gueule.


Onze experts, dont des chefs d’entreprise et l’ancien directeur de l’Opfra, ont remis un rapport de cent pages au gouvernement, révèle « Le Monde ».

C’est un rapport qui va à l’encontre de la politique migratoire adoptée par le gouvernement. Ce mardi, un groupe de onze experts a adressé au gouvernement et au président de la République une centaine de pages qui préconisent une approche bien différente envers les droits des étrangers, dévoile Le Monde.

Ils réclament notamment qu’un « plus grand nombre de personnes puissent relever dans des délais rapides d’un titre de séjour » et dénoncent une « volonté malthusienne de dissuasion » alors que « rien n’est prévu pour sortir d’un système qui fabrique des sans-papiers ; ça ne fait qu’ajouter au désordre ».

(…) L’Express

(…) Pour rester au plus près de la réalité du terrain, ces experts préconisent aussi de simplifier le nombre de titres de séjour et d’ajouter des critères notamment pour les migrants économiques. Le préfet regarderait notamment, d’après ce rapport, les besoins d’un bassin d’emploi et les compétences professionnelles du demandeur.

De nouveaux critères seraient également ajoutés sur des principes humanitaires pour les femmes victimes de violences conjugales ou familiales par exemple ou pour les mineurs isolés. Les auteurs de ce rapport appellent également à se saisir très vite de la question des réfugiés climatiques, débat qui devra se tenir à l’échelle européenne.

France inter

Lire l’excellent thread qui suit

Continuer la lecture de Immigration : un rapport remis au gouvernement milite pour davantage de régularisations

L’Historien payé par l’Etat Gérard Noiriel avoue faire de la propagande en faveur de l’immigration dans les écoles

Propagande évidement financée par vos impôts, puisque l’association grâce à laquelle il intervient dans les écoles doit très certainement toucher des subventions publiques. On note que Noiriel est outré qu’un média puisse donner la parole à Zemmour en revanche il ne trouve rien d’anormal d’intervenir dans les écoles pour endoctriner les enfants et leur faire accepter l’immigration.
Rappelons que Noiriel est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), autant dire que c’est un agent de la propagande d’Etat. Il fut très longtemps communiste, une obligation dans les années 70  quand on voulait devenir professeur à l’université. A voir sa fiche wikipédia nous avons donc affaire ici à un Lyssenko des sciences sociales. (https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Noiriel)


Quand Bernard Guetta, nouveau député européen LREM, touchait 95000 euros par an pour une chronique de 5mn sur France Inter.

C’est 10 000 euros par mois… et pas par an comme dit dans le tweet qui suit.

1991-2018… de la chute de l’URSS à la poignée de mains historique entre Donald Trump et Kim Jong-un, le journaliste Bernard Guetta a inlassablement décrypté la marche du monde durant ses 27 années aux commandes de la chronique géopolitique de France Inter. Une longévité exceptionnelle, qui a valu à l’eurodéputé macroniste un traitement de faveur au sein de la station. Avant qu’il passe la main à Pierre Haski, à la rentrée 2018, France Inter lui versait ainsi un salaire net annuel de 94.500 euros selon la déclaration d’intérêts qu’il a dû récemment transmettre à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) en raison de son élection Continuer la lecture de Quand Bernard Guetta, nouveau député européen LREM, touchait 95000 euros par an pour une chronique de 5mn sur France Inter.

Le CSA saisit le parquet de Paris (art 40) après la diffusion du discours de Zemmour par LCI.

Dans l’émission « LCI tout info » consacrée à la réunion publique « La convention de la droite », la chaîne LCI (Groupe TF1) a diffusé le samedi 28 septembre 2019, en direct et en intégralité, le discours prononcé par M. Eric Zemmour, précédé et suivi d’un débat en plateau.

Après analyse de l’ensemble de cette séquence et après avoir entendu les représentants du Groupe TF1, le CSA, réuni en assemblée plénière, a statué le mercredi 23 octobre 2019.

1. La responsabilité de l’auteur des propos pouvant être engagée au titre de la loi de 1881 sur la liberté de la presse, le CSA a décidé, en raison de la gravité de ces propos et au vu de l’arrêt de la Cour de cassation du 17 septembre dernier, de transmettre au procureur de la République de Paris, sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale, les éléments en sa possession, en particulier les saisines pouvant être utiles à l’enquête ouverte pour « injures publiques » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence ». Continuer la lecture de Le CSA saisit le parquet de Paris (art 40) après la diffusion du discours de Zemmour par LCI.

La CGT promet de ne plus accepter d’invitation de Cnews et demande à la chaîne de virer Zemmour

Qu’une entreprise privée soit libre de faire le choix d’une ligne éditoriale indépendante semble gêner les staliniens de la CGT. Que le service public audiovisuel soit exclusivement entre les mains de la gauche ne les dérange en revanche pas du tout.
Le lois qui visent à condamner la liberté d’expression permettent aux vielles carnes staliniennes d’exercer leur censure tout en se faisant passer pour des parangons de tolérance. On ne pourra bientôt plus rien dire sur l’immigration ou l’islam sans être condamner et donc interdit d’expression publique. C’est pour cela que nous devons en finir avec ses lois scélérates qui jugent ce qu’il est bien de dire ou pas. Elles font le jeu de la dictature du BIEN.

Emballement médiatique et fabrique d’une fake news : L’homme intercepté n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès. (Maj : l’avocat des victimes dénonce les média)

Personne n’était en mesure de savoir qui était l’homme intercepté. Un vrai journaliste attend d’avoir la confirmation de l’information qu’il donne. Or les médias dominants ont passé deux jours à raconter n’importe quoi. Un désastre de l’information en meute. Je le dis et le répète : les journalistes ne travaillent pas, ils se contentent de commenter le vide.
Les grands pourvoyeurs de Fakes News sont les médias dominants, et pas les réseaux sociaux
Les medias accusent aujourd’hui la police et la justice. Sauf que très tôt le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, a appelé à la « prudence »… mais les médias n’ont rien voulu entendre

Le syndicat des commissaires de la police nationale s’est lui aussi ému de la précipitation des journalistes Continuer la lecture de Emballement médiatique et fabrique d’une fake news : L’homme intercepté n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès. (Maj : l’avocat des victimes dénonce les média)

Série Télé. Rebecca Zlotowski : « Avec ‘Les sauvages’, je m’empare d’une peur collective, la peur de l’étranger »

La télé et le cinéma français se caractérisent par leur absence de créativité et par la propagande dont il se font les vecteurs. Effrayant.


 

La nouvelle série, “Les sauvages”, bientôt diffusée sur Canal+ met en scène un élu président de la République française d’origine Magrhébine. Tirée d’une série de romans de Sabri Louatah, la série en six épisodes de 52 minutes met en scène les gens issus de l’immigration. Ceux qui émergent et ceux qui sombrent. Un mois après la sortie de son film « Une fille facile » [avec Zahia], Rebecca Zlotowski « frappe fort » avec « Les sauvages » selon Paris-Match.

Mes deux parents sont immigrés, je suis la première génération de ma famille à naître en France. ( juin 2017 )

C’est la peur de la désintégration qui est à l’origine des “Sauvages” ? Continuer la lecture de Série Télé. Rebecca Zlotowski : « Avec ‘Les sauvages’, je m’empare d’une peur collective, la peur de l’étranger »