Économie, Écologie...,  vidéo

Artisans et commerçants « sacrifiés, mais pas résignés » (vidéo)

Après le rouge des bonnets bretons, place au noir sur les vitrines ou les camions des commerçants et artisans, symbole d’une nouvelle fronde à venir contre la fiscalité.

« Toutes les heures, c’est six entreprises qui disparaissent. » Jean-Pierre Crouzet, patron de l’Union professionnelle artisanale (UPA), a des arguments chocs. Le péril guette, selon lui, les artisans et commerçants, menacés de disparaître sous le poids grandissant des prélèvements sociaux et fiscaux.

Sous l’égide de leur syndicat, ils ont décidé d’appeler les Français à défendre leurs entreprises de proximité.

Ils réclament un allègement des charges sociales

Pas de manifestation de rue, a promis le président de l’UPA pour éviter toute récupération. Mais dès aujourd’hui, des affichettes noires barrées des mots « sacrifiés, mais pas résignés » et portant l’adresse d’un site Internet où signer une pétition de soutien seront placardées un peu partout en France. Un film est déjà diffusé sur la Toile.

(…)Que réclament-ils? Le « retrait de toutes les charges sociales supplémentaires » qui pèsent sur les 2,3 millions de travailleurs indépendants « depuis le 1er janvier 2013 ». Mais aussi la « révision du mode de calcul de l’impôt sur le revenu des travailleurs indépendants ». Le gouvernement est prévenu.