Politique

Aurélie Filipetti, ministre de la culture, moquée sur twitter pour une faute d’orthographe.

Sur Twitter, ce dimanche 4 août, Aurélie Filippetti a apporté son soutien au journaliste Frédéric Haziza contre lequel circule une pétition lancée par l’extrême droite.

Manque de chance, sur le réseau social, son message a été éclipsé par … une faute d’orthographe. Voilà ce que publiait la ministre de la Culture ce dimanche :
Soutien total a Frederic haziza dont les attaques ont des relans abjects d avant guerre

filip

 

Sans compter l’absence d’un trait d’union, d’une apostrophe et d’un accent, la ministre de la Culture a remplacé « relents » par un « relans« . Ennuyeux pour une ministre à ce poste, d’autant plus quand elle est normalienne et agrégée de lettres classiques.

Une faute d’orthographe, cela arrive, mais il y avait là aussi un problème de grammaire. Le tweet de la ministre avait un sens inverse au propos qu’elle souhaitait tenir. « Soutien total à Frédéric Haziza dont les attaques ont des relents abjects d’avant-guerre », signifierait que les attaques proviennent du journaliste. Or, on suppose que ce n’est pas le sens que souhaite donner Aurélie Filippetti à son tweet.[…]

Le Lab

Ndlr : C’est cette même ministre qui avait déclaré le 7 juillet que :

« la lutte contre le Front National passe beaucoup par le terrain culturel »

http://www.fdesouche.com/391720-la-lutte-contre-le-fn-passe-par-la-culture