Tous les articles par Titus

États-Unis : Une employée licenciée dévoile les entrailles de la FED

Carmen Segarra est d’origine hispanique, de Porto Rico. Elle a eu l’audace d’affronter Goldman Sachs et la Fed et a été licenciée sept mois à peine après son engagement, en 2012. Tout semble indiquer qu’elle mettait continuellement ses chefs dans l’embarras, en dénonçant de manière continue le non-respect répété, selon elle, de la législation par Goldman Sachs, en particulier en ce qui concerne les conflits d’intérêts. 

Carmen Segarra était une spécialiste de la Réserve fédérale (Fed) de New-York pour les aspects légaux et le respect des normes. Son travail consistait à réviser et contrôler les banques quant à la légalité des opérations réalisées. Une grande partie du travail de la Fed de New-York concerne, évidemment, l’analyse de la grande banque d’investissement.

En juin 2011, Carmen a été embauchée par la Fed de New-York où, durant un an, elle s’est assurée du respect des normes légales chez Goldman Sachs. Elle a été licenciée pour avoir refusé d’adoucir le ton d’un rapport sévère sur les conflits d’intérêts au sein de la banque.

Dans leurs bureaux de New-York, Goldman Sachs, JP Morgan, Morgan Stanley ou Merril Lynch créent une grande partie de leurs produits sur mesure pour d’autres institutions financières, entreprises ou organismes. À cette fin, la Fed de ladite ville a embauché Carmen Segarra, historienne sortie de Harvard et avocate ayant étudié à la Sorbonne à Paris, et à l’Université Cornell.
Carmen parle quatre langues et a travaillé durant treize ans dans le secteur financier, à la Bank Of America, Citigroup et la Société Générale à New-York. Elle a, de plus, travaillé comme cadre supérieur auprès de l’Association nationale des avocats hispaniques.

De son profil LinkedIn, on peut déduire qu’elle a travaillé sur site, c’est-à-dire physiquement dans les bureaux de Goldman. La Fed a engagé des experts légaux pour préparer les changements normatifs de la nouvelle loi Dodd-Frank et mieux contrôler les banques appelées « too big to fail ».

Dans une interview accordée à Propublica.org, on lui pose la question essentielle: la banque est-elle remplie de conflits d’intérêts ? Ce à quoi elle répond « malheureusement, oui ». Carmen déclare que la Fed ne manque pas de moyens, mais que « les problèmes sont le manque de colonne vertébrale, de transparence, de rigueur et de persévérance, pas de moyens ».

Après son renvoi, elle a porté plainte contre la Fed et, lors du jugement, la surprise a été Continuer la lecture de États-Unis : Une employée licenciée dévoile les entrailles de la FED

Sondage: En cas de législatives la gauche serait laminée, le FN en force (Sondage CSA/Le Figaro)

Source: Le Figaro

Si des élections législatives avaient lieu aujourd’hui, l’opposition (UMP-UDI) décrocherait entre 485 et 505 sièges à l’Assemblée nationale, un record jamais atteint.

La gauche serait laminée, le PS, les Verts et le Front de gauche ne sauvant que 56 à 66 sièges. Quant au Front national, avec le scrutin majoritaire actuel, il obtiendrait entre 14 et 24 élus.

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée circonscription par circonscription pour Le Figaro par l’institut CSA sur la base d’un sondage d’intentions de vote, accordant 24 % des voix à l’UMP, 23 % au FN, 18 % au PS, 12 % au centre, 8 % au Front de gauche et 7 % aux Verts.

Dans l’hypothèse d’un scrutin à la proportionnelle intégrale, sur la base de listes constituées dans chacune des 13 futures régions métropolitaines, l’UMP et l’UDI n’obtiendraient qu’une majorité relative de 208 à 248 sièges, devant la gauche (180 à 220 sièges) et le Front national (138 à 158 sièges).

Retrouvez l’intégralité de l’étude dans Le Figaro de mercredi ou dès à présent en ligne dans l’Édition abonnés.

Interventions des chefs de partis alliés au FN en Europe.

Interventions des chefs de partis alliés en Europe (samedi 29 novembre 2014)
– Geert Wilders, député et président du Parti de la Liberté PVV des Pays-Bas
– Andreï Issayev, vice-président de la Duma de la Fédération de Russie et membre du parti Russie Unie
– Heinz-Christian Strache, député et président du FPÖ autrichien
– Matteo Salvini, député européen et président de la Ligue du Nord
– Philip Claeys, vice-président du Vlaams Belang, Flandres
– Krasimir Karakachanov, député et président du VMRO de Bulgarie
– Jiří Janeček, ancien député et président du parti OK STRANA de la République tchèque

Éric Zemmour : « La Pologne traduit le mot économie par Europe »

Le Polonais Donald Tusk, 57 ans, est devenu lundi 1er décembre le nouveau visage de l’Europe en prenant la présidence du Conseil européen. Il succède à Herman van Rompuy.


Éric Zemmour : "La Pologne traduit le mot… par rtl-fr

« Il parle allemand, il apprend l’anglais, mais le français n’est pas à son programme », note Éric Zemmour. Pour le journaliste, les langues de Donald Tusk « disent tout des nouveaux rapports de force au sein de l’Europe ». Le « triangle vital » des Polonais est celui qu’ils forment avec l’Allemagne et les États-Unis.

La Pologne s’est toujourse mise avec la puissance dominante en Europe qui pouvait le mieux la protéger de Moscou

« Comme tous les Polonais, Tusk appelle Europe le meilleur rempart contre la menace russe », décrypte Éric Zemmour. Il note qu’au cours de son histoire, ce peuple s’est toujours mis avec la puissance dominante en Europe qui pouvait le mieux les protéger de Moscou. « Rien n’a changé sous le soleil », constate-t-il.

L’économie polonaise est une des rares à bien se porter en Europe. « En polonais, le mot économie se traduit depuis vingt ans par Europe », affirme Éric Zemmour, qui rappelle que le pays n’a pas choisi l’euro. « La monnaie unique leur interdirait de développer leur industrie, qui fabrique avant tout des pièces détachées pour les automobiles allemandes », ajoute-t-il.

Au moins 15% de la population belge est d’origine étrangère + prénoms les plus répandus: Imran, Mohamed, Amir, Ayhoub

En Belgique, la population née à l’étranger s’élevait à 1.689.500 personnes en 2012, soit 15,2% de la population totale, selon le dernier rapport de l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) sur les perspectives des migrations internationales, publié lundi. (…)

Le Vif

A recouper avec cette info sur les prénoms les plus donnés aux enfant belges

source

Comme chaque année, nous nous focalisons sur les prénoms qui ont été les plus attribués à nos petites têtes blondes. Et comme l’année n’est pas encore tout à fait terminée, nous avons décidé de nous concentrer sur les six premiers mois de 2014 en faisant le tour des différents échevins de l’état civil.

Commençons tout d’abord par Bruxelles. Du côté des filles, Lina remporte la palme d’or. Malak et Sarah complètent, elles, le podium. Dans le reste du top 10, des prénoms à consonance orientale : Aya, Salma, Nour, Sofia, Yasmine, Assia et Nora.

2110522307_B973935479Z.1_20141030173728_000_GP13CTJKA.1-0

Chez les garçons, par contre, Adam est le prénom favori de ces parents. Imran et Mohammed le suivent de très près. Et pour compléter le top 10 : Amir, Ayhoub, Ryan, Imrane, Yassine, Youssef et Anas.

Toulouse : la mairie dit non aux femmes entièrement voilées

Selon la municipalité, les officiers d’état civil se heurtent régulièrement au refus de femmes de montrer leur visage lors de la constitution de dossiers de mariage.

La mairie de Toulouse vient d’adresser des instructions très précises à ses officiers d’état civil. Elle leur demande, en application de la loi d’octobre 2010, de ne pas instruire les dossiers lorsque le visage est dissimulé.

La note date du 20 novembre dernier. Quelques jours après un dépôt de plainte consécutif à une altercation dans les bureaux de l’état civil. «Lors d’une procédure de reconnaissance anticipée d’un enfant, la future mère a refusé de montrer son visage. L’officier n’a donc pu reconnaître que le père de l’enfant, lequel s’est jeté sur le bureau pour lui arracher le dossier. Il fallait marquer notre soutien aux agents, qu’ils sachent que le maire les soutient puisqu’ils appliquent la loi. Ils en sont très contents, ils n’avaient pas d’instruction écrite jusqu’alors », explique Christine Escoulan, conseillère municipale déléguée en charge de l’état civil.

L’élue toulousaine rapporte que les officiers d’état civil se heurtent régulièrement au refus de femme de se dévoiler lors de la constitution d’un dossier de mariage, pour la reconnaissance d’un enfant ou la délivrance d’un acte. «Nos agents doivent souvent parlementer avec des hommes parfois véhéments qui n’acceptent que leur femme se dévoile seulement si l’officier d’état civil est une femme et si ça se fait derrière un paravent. C’est long, fatigant. Désormais, et comme je le leur demande dans la consigne écrite, les agents d’état civil n’instruiront les dossiers qu’après avoir procédé aux vérifications d’usage, c’est-à-dire le visage découvert. Ils peuvent distribuer la brochure éditée par les services de l’Etat et demander aux personnes de revenir après l’avoir lue ». […]

Source

Marion Maréchal-Le Pen : « Sur certains territoires, les Français de souche sont remplacés par une population récemment immigrée »

Quand Camus parle de Grand Remplacement il emploie une métaphore pour parler de l' »immigration de substitution » qui est le terme des démographes. Il n’y a dans ce phénomène aucun complot. Et les explications de Camus ne sont en rien complotistes. C’est seulement la conséquence logique d’une immigration de masse. ( Rappel: il entre en France 250 000 immigrés légaux par an, soit l’équivalent de la ville de Rennes. En 5 ans, c’est plus d’ 1 millions d’immigrés qui s’installent en France, dont la majorité est de culture étrangère à notre civilisation). Il faut être lucide et ne pas se laisser impressionner par les imprécations médiatiques. S’inquiéter des conséquences que peut avoir cette immigration sur notre société n’est pas raciste. En revanche ignorer ce phénomène est totalement irresponsable. Nous sommes des héritiers. Et notre devoir est de prendre soin de notre héritage. Nos aïeux l’ont fait. C’est ce que nous leur devons.
Posez vous une question: la France sera-t-elle toujours la France si dans 30 ans sa population devient à majorité musulmane et originaire d’Afrique?

Tout les libéraux libertaire de l’UMPS, les diversolâtre du front de gauche et des Verts, à l’image de ceux qui figurent dans la vidéo qui suit, baissent les yeux devant ce sujet et noient le poisson sous un pseudo-problème de concentration. Ils sont semblables à des traitres.
Marion Maréchal Le Pen a du courage de leur tenir tête. Mais nous considérons qu’il est totalement illusoire en 2014 de vouloir assimiler des populations entières. L’assimilation est un processus qui ne concerne que des individus, pas des peuples. Cette solution est aujourd’hui obsolète, et ne concerne que quelques milliers de personnes. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère.

« Sur certains territoires de France, les Français de souche sont remplacés par une population récemment immigrée, c’est une réalité, c’est un fait. » Marion Maréchal-Le Pen

Les Franco-Turcs, champions du mariage entre-soi

Le mariage dit «endogame» (avec des personnes de même origine ethnique) reste une réalité ancrée chez les Franco-Turcs. Les conjoints sont non seulement d’origine turque mais ils viennent, pour la plupart, de la mère-patrie. Une situation qui n’est pas sans conséquences sur la solidité du lien matrimonial.

Il y a 50 ans, les premiers Turcs s’installaient en France. De condition modeste, ils étaient à l’affût d’un travail, histoire d’économiser une somme suffisante pour acheter tracteur et terrain ou ouvrir un petit commerce.

Aujourd’hui, l’immigration est loin d’être tarie mais elle a pris une autre nature. Désormais, les nouveaux arrivants y viennent la bague au doigt.

La Turquie n’exporte plus de la main-d’œuvre mais des gendres et des brus, ce sont les fameux «époux importés».

En France, la communauté turque dépasse de loin les autres communautés dans ce type de mariage. (…)

Zaman