• Politique

    Le dîner du Crif avec toute la caste: Hollande, Valls, Vallaud-Belkacem, Sarkozy, Juppé etc.

    Le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France, qui réunira lundi soir 800 personnes, sera présenté pour la dernière fois par Roger Cukierman. L’antisémitisme en France devrait être l’un des principaux sujets abordés.

    En trente ans, le dîner annuel du Crif est progressivement devenu un rendez-vous politique incontournable. Pour preuve, il réunira, lundi 7 mars au soir, 800 personnes dont tous le gratin politique. De François Hollande à Manuel Valls mais aussi Bernard Cazeneuve -ministre de l’Intérieur-, Najat Vallaud-Belkacem -Education-, Emmanuel Macron -Economie- sans oublier la maire de Paris Anne Hidalgo mais aussi Nicolas Sarkozy et au moins trois candidats déclarés à la primaire de la droite, Alain Juppé, François Fillon et Bruno Le Maire.

    (…) L’Express

  • Média-mensonge et propagande,  Politique

    BISTRO LIBERTÉS AVEC HERVÉ JUVIN

    Martial Bild et les sociétaires de “Bistro Libertés” accueillent l’écrivain et expert international Hervé Juvin. Ensemble ils évoquent avec brio 4 thèmes d’actualité : le Brexit, ça m’inquiète ou ça m’excite ; les migrants et Valls à Munich ; les paysans : derrière Cerise, la crise et César et Oscar : derrière les cérémonies, l’idéologie.

    https://www.youtube.com/watch?v=OfMYGoIGY1I

  • Histoire,  Politique

    Philippe de Villiers et le Puy du Fou rachète l’anneau de Jeanne d’Arc (maj audio)

    L’honneur est sauf. Volé à Jeanne d’Arc par l’évêque Cauchon lors de son procès, l’anneau de la sainte, qui était détenu par les Anglais depuis 1431, vient d’être acheté aux enchères par le Puy du Fou, rapporte jeudi 3 mars Le Figaro.

    Le 26 février, cet anneau avait été mis en vente à Londres à 19.051 euros, avant d’être

  • Culture, idées, Média...,  Politique

    Peut-on tout dire contre le Front National ? Il faut croire que oui

    Article tiré du Blog de Marine Le Pen Carnets d’espérances

    Je n’ai pas pour habitude de commenter une décision de justice, encore moins de jouer les victimes éplorées. Je sais par expérience que la politique est un combat âpre, où tous les coups sont permis et certains plus que d’autres, quand l’adversaire appartient au Front National.

    Je ne peux cependant passer sous silence la stupéfiante décision rendue par le tribunal correctionnel d’Angoulême : la relaxe de deux rappeurs poursuivis par le Parquet, qui demandaient dans une chanson à « voir ma tête découpée, rangée dans un sac ».

    Cet appel au meurtre a laissé de marbre les juges de cette juridiction et n’a pas suscité la moindre émotion au sein de la classe politique. J’en déduis que l’on peut aujourd’hui tout se permettre contre le Front National. Mais est-ce vraiment surprenant ?

    Je ne compte plus ces décisions de justice qui ont banalisé cette

  • Média-mensonge et propagande

    I-MÉDIA : CALAIS MACÉDOINE L’AFP DÉSINFORME

    https://www.youtube.com/watch?v=ysC-pSbMO1I

    1:51 Calais Macédoine l’AFP désinforme
    Violence caillassages, incendies, frontière forcée : l’AFP minimise
    Le 29 février, l’Etat a ordonné le démantèlement d’une partie de la jungle de Calais, le même jour les clandestins ont tenté de franchir en force la frontière de la Macédoine. Les violences des clandestins ont été occultées par l’AFP. I-Média décrypte et réinforme.

    13:33 Zapping d’I-Média

  • Politique

    Accord d’extradition entre Berlin et Alger

    Des sources indiquent que les autorités allemandes auraient remis une liste nominative des Algériens en situation irrégulière.

    Les ressortissants algériens se trouvant en situation irrégulière en Allemagne devraient s’inquiéter pour leur sort depuis qu’Alger et Berlin sont parvenues à un accord d’extradition. Les ministres de l’Intérieur des deux pays, Noureddine Bedoui et son homologue allemand Thomas de Maizière, ont annoncé, lundi à Alger, que les détails techniques des opérations de rapatriement devront être «discutés» par les services de police des deux pays. Pour l’heure, aucune des parties n’a dévoilé le nombre de personnes concernées par cette mesure.