Politique

Bilan de la politique migratoire : expulsions en baisse, naturalisations en hausse

De plus en plus nul ce ministre de l’intérieur… les socialistes et l’UMP au pouvoir c’est le grand remplacement….

———

Point d’étape. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a présenté ce vendredi 31 janvier pour la première fois un bilan chiffré de sa politique migratoire, avec une hausse annoncée des naturalisations et des régularisations et une baisse en trompe-l’oeil des expulsions. […]

valls-2041830-jpg_1804869

Sous pression, Manuel Valls a d’ailleurs vertement critiqué les prédécesseurs Place Beauvau, dénonçant une « fermeté de papier » et une hausse « factice » des expulsions de 2006 a 2011‎.

De son côté, le ministre de l’Intérieur socialiste assume son propre bilan : environ 27.000 sans-papiers ont été éloignés en 2013, 9.000 de moins qu’en 2012 en raison d’une chute des aides au retour, suite à la diminution des montants alloués aux étrangers qui acceptaient de partir en échange d’un pécule. Manuel Valls a drastiquement diminué au début 2012 le montant de ces « aides au retour » pour mettre un terme à une « pantalonnade qui gonflait artificiellement les chiffres » des expulsions, selon son entourage.

Sur les 27.000, 15.500 ont été éloignés de force, 10.700 vers un pays européen et 4.600 vers un pays hors UE.

Côté « humanisme », le nombre de régularisations d’étrangers en situation irrégulière a bien connu un nouveau bond . 46.000 personnes ont été régularisées, en 2012. Une hausse, qualifiée de « conjoncturelle », de 10.000, selon le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. […]

Autre inflexion annoncée : une hausse conséquente des acquisitions de la nationalité française. A la suite de consignes informelles, leur nombre avait été divisé par deux à la fin du mandat de Nicolas Sarkozy (près de 95.000 décrets de naturalisation en 2010 contre 46.000 en 2012). […]

Huffington Post

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE