Fil Info,  Politique

Comptage de la « manif pour tous » : un mensonge d’État ?

Valeurs actuelles en a eu la confirmation de sources sûres : dès 13 heures, alors que les cortèges démarraient à peine, le préfet de police de Paris a donné la consigne verbale à ses services de fixer à 340 000 le nombre de manifestants. « C’est un mensonge d’État ! », n’hésite pas à affirmer l’un de nos interlocuteurs : le décompte réel dépasse le million de manifestants.

La manoeuvre est si grossière que Pierre Charon, sénateur UMP de Paris, a demandé lundi la convocation du directeur du renseignement de la Préfecture, René Bailly, afin qu’il s’explique sur le comptage des manifestants.

Du côté des organisateurs, l’ancien gouverneur militaire de Paris, le général Dary, qui a participé très activement à la préparation de cet événement, nous expliquait ce lundi que

« les jeunes filles postées sur le parcours [avaient] dénombré 750 000 personnes. Or 10 à 20 % des manifestants, en moyenne, échappent au comptage… » On n’est donc pas loin du million de personnes : entre 825 000 et 900 000… et des manifestants arrivaient encore sur le Champ-de-Mars vers 19 h 45. C’est bien la plus grande manifestation nationale depuis 1984.

Si les socialistes rechignent à reconnaître ce succès (…)

Lire la suite sur Valeurs actuelles