• Politique

    FIGAROVOX/ENTRETIEN – Alain Destexhe analyse les tensions autour de l’immigration en Belgique. Le modèle multiculturaliste a échoué, argumente-t-il.

    Pourquoi la question de l’immigration a-t-elle une telle importance en Belgique?

    Par rapport à sa population, la Belgique a reçu beaucoup plus d’immigrés que ses voisins, y compris la France. Dans les années 2000, le solde migratoire a été quatre fois plus important en Belgique qu’en France ou en Allemagne! Les problèmes qui en résultent (absence d’intégration, communautarisme, développement de l’islamisme) ont été niés ou minimisés.

    Il y a aussi un clivage entre Flamands et Wallons. Au nord du pays, la NV-A et le Vlaams Belang (parti proche des thèses de Marine Le Pen) se sont emparés depuis longtemps de ces questions migratoires. Au sud du pays, la presse et les partis politiques se sont montrés plus réticents. De plus, le nord du pays vote majoritairement à droite (l’extrême droite et la droite nationaliste comptent pour près de 40% du corps électoral alors que le sud vote à gauche.

    (…)

    A quel point Bruxelles est-elle aujourd’hui une ville multiculturelle?

    Bruxelles compte déjà probablement 30% de musulmans. En quelques années à peine, les Belges d’origine sont devenus minoritaires à Bruxelles.

  • Politique

    Belgique: Un nouveau parti musulman turc

    Ce nouveau parti se concentrera sur plusieurs thèmes, dont la lutte contre le racisme et l’islamophobie.

    Le polémiste Abou Jahjah et l’ex-conseiller provincial SP.A Ahmet Koç ont annoncé mercredi qu’ils fondaient un parti. D’ici le mois de septembre, ils donneront un nom à leur formation politique en vue de se présenter aux élections communales à Bruxelles et dans le Limbourg.

    M. Koç, fervent partisan du président Recep Tayyip Erdogan, a été exclu au cours de l’été passé du parti socialiste flamand en raison de messages sur les réseaux sociaux à la suite du coup d’État manqué en Turquie. Il avait fait savoir qu’il créerait son propre parti.

    Plusieurs thèmes

  • Politique

    Belgique : 18.884 personnes fichées pour terrorisme

    On en a autant… les deux réunis ça commence à faire une armée.. c’est bien, continuons, votons Mélenchon!.


    Le nombre de personnes fichées dans la banque de données de la police pour des liens avec le terrorisme s’élève à 18.884 en 2017 contre 1.875 en 2010, rapporte vendredi La Dernière Heure, qui mentionne des chiffres du ministre de l’Intérieur.

    Les raisons de ces inscriptions dans la BNG sont très larges puisqu’on retrouve dans ce nombre aussi bien des gens liés à des attentats que des personnes en possession d’un ordinateur dans lequel la littérature de Daesh a été retrouvée. […]

    Le Soir

  • Politique

    Sclayn (Belgique) : un Français radicalisé fonce dans un magasin de pompes funèbres en hurlant des cris islamistes

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, un automobiliste a usé de son véhicule pour rentrer dans la devanture des pompes funèbres Warzée à Sclayn.
    Une fois sorti de ce dernier, ce Français « radicalisé », comme le précise le patron de l’entreprise à nos confrères de Sudpresse, se couche sur un tapis de prières qu’il avait amené avec lui. « Il aurait crié à la gloire d’Allah, en disant que l’islam vaincrait l’Europe », affirme un autre témoin.

    Ces allégations ne sont pour le moment pas confirmées ni infirmées par les enquêteurs, qui se demandent toujours quelles sont les motivations de l’individu. Le conducteur, seul blessé dans l’histoire, a été conduit à l’hôpital.

    La Libre

  • Politique

    Grand Remplacement et islam : le sondage choc qui secoue la Belgique

    Tabou. Une enquête sociologique menée en Belgique ne laisse plus de place au doute : 77% des sondés “ne se sentent plus chez eux comme avant”.

    C’est une enquête sociologique qui secoue la classe politico-médiatique belge depuis plusieurs jours. Les deux médias belges Le Soir et la RTBF ont réalisé, vingt ans après, l’enquête d’opinion nommée Noir Jaune Blues. Ce que les journalistes et les politiques belges n’avaient pas prévu, en revanche, ce sont les résultats… pour le moins sans appel. Dans un pays secoué par des troubles essentiellement issus de l’immigration et de l’islamisme qui envahit, chaque jour un peu plus, le pays (cf Molenbeek, base arrière belge des djihadistes qui ont commis des attentats dans notre pays), les citoyens ont décidé de dire la vérité.

    Ainsi, selon cette enquête, 77% des sondés affirment que “oui, ils ne se sentent plus chez eux comme avant”. De plus, toujours selon l’enquête, plus d’un citoyen belge sur deux estime que “même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges”.

    D’autres données sont sans appel : 67% des sondés estiment “qu’il y a trop d’immigrés dans notre société” et 66% estiment qu’ils sont “de plus en plus envahis”. Pour 60% des belges interrogés, “la présence d’une communauté musulmane en Belgique est plutôt une menace pour l’identité du pays”. 74% estiment également que l’islam n’est pas une religion tolérante.

    Des réactions politiques belges surprenantes

  • Politique

    Le Belgique blanchisserie des dérives mafieuses de Sarkozy avec le Kazakhstan?

    Ce mercredi au micro de Matin Prem1ère, Bertrand Henne recevait Georges Gilkinet, député fédéral ECOLO, à propos de l’affaire De Decker-Chodiev, plus connue sous le nom de Kazakhgate.

    Une affaire qui trouve ses origines en 2011. À l’époque, Armand De Decker(MR), bourgmestre MR d’Uccle, est soupçonné d’avoir fait pression auprès de ses pairs députés afin de faire voter la loi sur la transaction pénale. Pourquoi ? Parce qu’il défendait, en tant qu’avocat, le milliardaire d’origine Kazakhe et naturalisé belge, Patokh Chodiev, qui évitera dans la foulée, in extremis, un procès retentissant.

    Le Belgique blanchisserie de l’Elysée?

    Une situation qui se complique au fil des mois pour Armand De Decker, puisqu’il semblerait que l’avocat-bourgmestre aittouché une somme importante pour ce « lobbying ».  Un « lobbying » directement piloté par Nicolas Sarkozy, alors président français, et impliqué dans des négociations pour la vente d’hélicoptères et de nucléaire au Kazakhstan.

    La Belgique a-t-elle donc été la blanchisserie de l’Elysée afin de permettre aux Français de vendre leurs hélicoptères ? Pour Georges Gilkinet, il n’y a pas de doute, les faits se précisent et le

  • Politique

    Attentat de Paris:  » Au moment du massacre, il y avait 6 militaires postés devant le Bataclan »

    George Dallemagne, député CDH de la commission attentat en belgique


    "Au moment de la tuerie, il y avait 6 militaires postés devant le Bataclan"

    Source: RTL BelgiqueCmohNKYWYAAvZK8
    Renseignements entre polices: On ne prend plus le temps de décrocher son téléphone:


    Renseignements entre polices: "On ne prend plus la peine de décrocher son téléphone"

    On aurait pu arrêter Abbaoud au moment du démantèlement de la cellule Verdier


    "On aurait pu arrêter Abaaoud au moment du démantèlement de la cellule de Verviers"