• Politique

    TROIS HOMMES SOUPÇONNÉS DE PROJETER UN ATTENTAT ARRÊTÉS À CLERMONT-FERRAND, MARSEILLE ET EN RÉGION PARISIENNE

    Les services anti-terroristes ont arrêté trois hommes ce mardi 21 février, à Clermont-Ferrand, Marseille et en région parisienne. Ils sont suspectés de vouloir projeter un attentat.

    Trois hommes, soupçonnés de projeter un attentat, ont été arrêtés mardi à Clermont-Ferrand, à Marseille et en région parisienne par les services antiterroristes, selon des sources proches de l’enquête contactées par nos confrères de l’AFP.

    « Les suspects avaient un projet et ils étaient suffisamment avancés pour que les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) décident de leur interpellation », a expliqué l’une de ces sources.

  • Laïcité,  Politique

    Islamisation: Clermont-Ferrand va accueillir trois nouvelles mosquées et une école musulmane

    Selon France Bleu Auvergne, trois quartiers de Clermont-Ferrand vont disposer d’une mosquée neuve.

    Alors que la ville de Clermont-Ferrand dispose actuellement de cinq mosquées principales, sans compter les salles de prière et autres lieux de culte, le « contingent » de mosquées de la ville pourrait augmenter significativement. En effet, comme le relate France Bleu Auvergne, trois projets de construction sont actuellement en cours respectivement à la Gauthière, aux Gavranches et dans les quartiers nord de la ville.

  • Fil Info

    Clermont-Ferrand :  » les flics se font taper sur la gueule. Ici, c’est devenu Beyrouth. « 

    « Je vais vous dire ce qui se passe : les flics se font taper sur la gueule. Ici, c’est devenu Beyrouth. » Originaire de la Haute-Loire, de Sainte-Florine, ce résident du quartier Saint-Jacques, à Clermont-Ferrand, ne décolère pas, devant la carcasse calcinée de l’autocar de la société altiligérienne Europa Barros, basée à Vieille-Brioude.

    Le véhicule a été incendié alors qu’il était garé juste derrière une station-service. « La plus totale inconscience ! » (…)

    « Vous savez à quoi il servait ce car ? Il emmenait tous les jours des gosses du quartier au centre aéré. Pour les sortir un peu de cette ambiance. Voilà où on en est », ajoute l’un de ses voisins.

    (…)

    Le Progrès

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE