• Politique

    « Le bilan colonial est en effet apocalyptique pour les anciens colonisateurs »

    Dans votre livre, vous renversez le paradigme dominant qui est celui de la prétendue « culpabilité coloniale » pour poser la question des conséquences dramatiques de la colonisation pour les anciens colonisateurs.

    Le bilan colonial est, en effet, apocalyptique pour les anciens colonisateurs car ceux qui ne cessent d’accuser l’Europe de les avoir colonisés hier forcent aujourd’hui ses portes pour y trouver de quoi survivre ou pour s’y faire soigner.

    Alors qu’il n’y eut au maximum que 1.500.000 nationaux (ou Européens) installés dans tout l’Empire français (dont plus des deux tiers dans la seule Algérie), en 2005, les populations originaires de l’ancien empire vivant en France comptaient plus de 6 millions de personnes, naturalisés compris, soit quatre fois plus qu’il n’y eut de « colons », et elles constituaient alors au moins 10 % de la population métropolitaine. Or, ces chiffres datent d’il y a dix ans… Quelles que puissent être les précautions sémantiques, nous sommes donc bien en présence d’un « Grand Remplacement », selon l’expression de Renaud Camus, phénomène « légitimé » par le postulat de la culpabilité coloniale et qu’il faut être aveugle pour ne pas voir.

    Les conséquences de la colonisation font donc porter une véritable « tunique de Nessus »

  • Politique,  vidéo

    Sur le négationisme de l’identité française ( vidéos Bergé / zemmour)

    « Nous sommes tous des enfants d’immigrés » était la « pensée-slogan » que les officines de la gauche racialiste nous imposèrent au cours des années 8O. C’était les années United Color of Benetton. Le mensonge influent et sans cervelle appliqué à la politique. Adieu la bonne vieille propagande façon Staline, bienvenue au markéting aguicheur et festif. Mais, si sur la forme le discours était différent, l’objectif restait le même: abrutir les masses.

    Suite à ça, le français de souche est devenu étranger sur sa propre terre. Et parce que dans la tête de nos idéologues en multiculturalisme stagne l’eau saumâtre de la francophobie, il est vivement conseillé aux français de souche de s’inventer un passé d’immigré pour plaire à la bienpensance.
    C’est ce flic flac de purin que l’on entend quand pierre bergé mécène de la gauche immigrationiste et  actionnaire du journal de désinformation Le Monde, ouvre la bouche…..

    « Je suis malheureusement complétement français. »


    Pierre Bergé : « Je suis malheureusement… par cdmanon

    Cette haine de soi – dont les propos de P.Bergé sont la parfaite illustration – est à l’origine de la fin du système assimilationniste en France. Certains patriotes pensent le ressusciter. Peine perdue. De part leur nombre grandissant et de part leur culture d’origine, les immigrés qui vivent sur notre sol (et auxquels on donne généreusement la nationalité française) sont inassimilables. Dans certains territoires ils constituent même une force colonisatrice. Et si rien ne change, la France sera condamnée à la guerre civile. Déjà, ici où là, pointent les problèmes que la république a rencontré en Algérie quand les musulmans lui ont fait savoir que la charia serait leur seul code civil.

    Tariq ramadan, et une grande partie des musulmans avec lui, ont compris les bénéfices qu’ils pouvaient tirer de l’affaiblissement de notre modèle et donc de notre civilisation. Leur position est aisée. Il leur suffit de reprendre le discours des idiots utiles et autres islamo-collabo de la gauche francophobe qui consiste à nier l’identité française faite de racines chrétiennes et de culture gréco-latine :

    « Des noms comme Aïcha ou Mohamed sont français »

    « Le fait d’être Français de souche est une construction idéologique. Le Français de souche est juste un immigré de plus longue date. » – Tariq Ramadan

    Voilà où nous en sommes. Les citoyens sont-ils conscients des enjeux de cette guerre

  • Histoire,  Politique,  vidéo

    Le PS et la colonisation : un passé qui ne passe pas

    Le degré d’inculture du socialiste décérébré qui s’exprime à la tribune en dit long sur la conscience politique des jeunes de ce parti. Penser que l’assimilation vient de l’extrême droite est d’une bêtise incommensurable. L’indigence intellectuelle à gauche n’a plus de limite ….

    Lu et vu sur le site Enquête et débats

    Voici deux extraits du discours de Thierry Marchal-Beck, président des Jeunes Socialistes, lors de la convention nationale “Decrypter, mobiliser, combattre : les Jeunes Socialistes s’engagent contre l’extrême droite” qui s’est tenue le 16 Février 2013 à Montreuil. On constate une profonde méconnaissance des positions socialistes sur la colonisation, à moins qu’il ne s’agisse de mauvaise foi. Dans les deux cas, le PS c’est le camp du mal.


    Le PS et la colonisation : un passé qui ne… par enquete-debat

    Il faut que les écoles françaises multipliées, où nous appellerons l’indigène, viennent au secours des colons français, dans leur œuvre difficile de conquête morale et d’assimilation. (…)

    Jean Jaurès

    Thierry Marchal-Beck serait aujourd’hui hitlerien

    « Les Blancs ont toutefois apporté quelque chose à ces peuples colonisés, le pire qu’ils pussent leur apporter, les plaies du monde qui sont les nôtres : le matérialisme, le fanatisme, l’alcoolisme et la syphilis. Pour le reste, ce que ces peuples possédaient en propre étant supérieur à ce que nous pouvions leur donner, ils sont demeurés eux-mêmes. Une seule réussite à l’actif des colonisateurs, ils ont partout suscité la haine, cette haine qui pousse tous ces peuples réveillés de leur sommeil à nous chasser. Il semble même qu’ils ne se soient réveillés que pour cela. »

    Hitler

  • Histoire,  vidéo

    Conférence de Bernard lugan sur la colonisation et la démocratie en afrique

    Bernard Lugan est un historien proche de l’Action Française. ça en fait un pestiféré. Aucun média n’ose lui donner la parole. C’est clairement une atteinte à la liberté d’opinion et d’expression. Or Lugan est l’un des plus grands spécialistes de l’Afrique et de la colonisation. Et même si on ne partage en rien ses lubies politiques, je ne vois pas pourquoi on devrait se priver de son savoir….

    1ère partie

    2éme partie

  • Politique,  vidéo

    Mali : « On veut être recolonisé par la France » (vidéo)

    François Mimolette a débuté son mandat en rendant un vibrant hommage à Jules ferry, homme de gauche raciste et grand partisan de l’expansion coloniale. Or si on en croit la rue malienne, François Mimolette ferait un excellent colonisateur. Voilà un raccourcit historique qui ne manque pas d’ironie… ce sont les belles âmes de gauche qui ne vont pas être contentes.
    On constate encore une fois que le méchants blanc raciste et esclavagiste est bien utile quand tout ce petit monde se retrouve dans la merde.

    fdesouche