• Fil Info,  Laïcité

    Egypte : La communauté chrétienne se sent menacée par l’islamisation importante du pays (vidéo)

    Selon les estimations, le printemps arabe a joué un rôle amplificateur dans l’isolement de cette population aux multiples dénominations.

    Près de 100 000 chrétiens auraient émigré.
    Ils disent des chrétiens que nous sommes des mécréants…

  • Politique

    le Hamas rêve d’enterrer la paix entre l’Egypte et Israël

    De toute évidence, une opération militaire israélienne de grande envergure a lieu en ce moment dans la bande de Gaza. Après plusieurs semaines d’escalade, l’assassinat ciblé d’Ahmad Jaabari, important chef militaire du Hamas, montre que le Rubicon a été franchi et qu’Israël a décidé d’accepter le défi lancé par le gouvernement de Gaza.

    Il y a un air de déjà vu : fin 2008, à la veille de ce qui allait devenir l’opération Plomb durci, un certain Barack Obama venait d’être élu président des Etats Unis et le parlement israélien avait été dissous pour provoquer des élections anticipées. Mais, entre temps, beaucoup d’éléments ont changé. L’équation politique, géopolitique et internationale s’est en effet considérablement compliquée depuis : en Egypte, Mohamed Morsi, soutenu par les Frères musulmans, a été élu président à la place de Hosni Moubarak, le Sinaï est devenu la base arrière du Hamas et une vague de révoltes déstabilise la Syrie, la Libye et le Yémen, non sans en fragiliser d’autres, comme la Jordanie.

    Malgré ces évolutions, pour Israël, le problème se pose dans des termes à peu près identiques : comment maintenir l’équilibre de la terreur avec le Hamas, jusqu’ici maître – de plus en plus contesté – de la bande de Gaza ? Le Hamas refusant tout compromis avec Israël afin de préserver sa légitimité face à une Autorité palestinienne usée par dix-neuf ans de négociations avec Israël, l’option diplomatique était inenvisageable. Restait donc à trouver un savant dosage de pressions politiques (via l’Egypte qui ne souhaite pas l’embrasement de la zone, le Qatar qui se soucie en priorité de la menace iranienne et de l’avenir de la Syrie…), économiques et militaires pour contenir le conflit entre Israël et le Hamas.

  • Laïcité

    Le père Henri Boulad : il y a incompatibilité totale entre Islam et démocratie, entre Islam et laïcité. (vidéo)

    Le père Henri Boulad est l’ancien directeur du Centre culturel jésuite d’Alexandrie. Dans cet entretien avec le journaliste Gauthier Rybinski, il revient sur les changements politiques qu’a connu l’Égypte et sur le pouvoir grandissant des frères musulmans dans le monde.

    – Le père Henri Boulad : L’Islam peut-il se réformer sans se dénaturer ? Pour moi la réponse c’est qu’il ne peut pas demeurer islam sans se dénaturer.

    – Gauthier Rybinski : Ce que vous dites c’est que l’Islam a dans ses entrailles le fondamentalisme que l’on connait aujourd’hui ?

    – Le père Henri Boulad : Absolument.

  • Fil Info,  Politique

    940 millions d’euros de Paris et Bruxelles pour le métro du Caire

    L’Union européenne et la France ont signé avec le gouvernement égyptien un contrat d’un montant de 940 millions d’euros pour financer l’extension du métro du Caire.

    La mission européenne au Caire a annoncé dimanche dans un communiqué que l’Union européenne et la France ont signé avec le gouvernement égyptien un contrat d’un montant de 940 millions d’euros pour financer l’extension du métro du Caire.

    Par cet accord ratifié samedi par Bruxelles et l’Agence française de développement (AFD), le gouvernement français honore près de la moitié des engagements qu’il avait pris envers l’Egypte en 2011 au sommet de Deauville, organisé pour lever des fonds en soutien au Printemps arabe, a précisé l’Union européenne. La France a déjà fourni à l’Egypte un soutien financier et technique pour les deux lignes de métro existantes du Caire, construites dans les années 1980. […]

    La Tribune

  • Laïcité,  Politique,  vidéo

    « Les Chrétiens devront se convertir, payer la jizya ou émigrer » affirme le candidat des Frères Musulmans en Egypte

    Le candidat des Frères musulmans, Mohammed Morsi, est arrivé en tête au premier tour de la présidentielle. Le second tour opposera le candidat des Frères musulmans à celui de l’ancien régime et de l’armée.

    Selon le média populaire égyptien El Bashayer du 27 mai, traduit par le Washington Times, Muhammad Morsi a déclaré  qu’il voulait

    « parvenir à la conquête islamique de l’Egypte pour la deuxième foiset faire convertir tous les chrétiens à l’islam, ou bien leur faire payer la jizya » (taxe islamique).

    « Nous ne permettrons pas que Ahmed Shafiq [principal concurrent à la présidentielle, laique] ou que quiconque empêche notre deuxième conquête islamique de l’Egypte. »

    Puis, interrogé sur le vote massif des chrétiens pour son adversaire, il a complété :

    « Ils doivent savoir que la conquête arrive, que l’Egypte sera islamique, qu’ils devront payer la jizya ou émigrer »

    Concernant la première conquête (sanglante) de l’Egypte, lire l’entretien avec l’historien Louis Chagnon dans le mensuel de l’Observatoire de l’Islamisation de décembre 2011. Les chrétiens étaient alors réduits en esclavage et amenés à Médine…

    Observatoire de l’islamisation, 30 mai 2012.


    Egypte : La grande peur des Coptes (ARTE) par BlogCopte