• Politique

    Le Dalaï Lama prévient que l’Europe pourrait devenir « musulmane ou africaine » si les migrants ne sont pas renvoyés dans leur pays

    Lui c’est mon pote…


    Le Dalaï Lama a affirmé que « l’Europe est pour les Européens » et que le continent pourrait devenir « musulman ou africain » si les migrants ne sont pas renvoyés dans leur pays d’origine.

    Le chef spirituel bouddhiste, qui vit en tant que réfugié en Inde depuis qu’il a fui le Tibet en 1959, a déclaré que seul un « nombre limité » de migrants devrait être autorisé à rester.

    Lors d’une interview accordée à la BBC, le Dalaï Lama a ajouté que les réfugiés qui ont fui en Europe devraient recevoir des compétences avant d’être renvoyés.

  • Politique

    Devant le Parlement à Strasbourg, Macron propose « un programme européen » pour financer les collectivités accueillant des réfugiés

    Emmanuel Macron souhaite dépasser « le débat empoisonné » sur les quotas de répartition au sein de l’Union européenne. « Je propose de créer un programme européen qui soutienne directement financièrement les collectivités locales qui accueillent et intègrent les réfugiés », a expliqué mardi 17 avril le président français dans un discours prononcé devant le Parlement européen à Strasbourg.

    Pour le chef de l’Etat, il s’agit d’un des dossiers sur lesquels « nous devons obtenir des résultats tangibles. » Pour cela, il faut « débloquer le débat empoisonné sur le ‘règlement de Dublin’ et les relocalisations, mais aussi dépasser ce débat, en construisant la solidarité interne et externe dont l’Europe a besoin », estime Emmanuel Macron.

    lire la suite sur France Info

  • Média-mensonge et propagande,  Politique

    Elisabeth Lévy : « Macron nous rappelle qu’entre le sublime et le ridicule, la frontière est ténue »

     Le dernier numéro de Causeur s’intitule: «Tout va très bien, Madame la Marquise». Un titre bien évidemment ironique. Après une très longue année d’élection présidentielle, les Français n’ont-ils pas droit à un peu d’optimisme?

    Elisabeth LÉVY.- Un nouveau droit de l’homme, le droit à l’optimisme! Si vous voulez vraiment inventer de nouveaux droits, à tout prendre, je préférerais le droit à la vérité, ou à la lucidité. Permettez-moi de vous rappeler que la chanson «Tout va très bien Madame la Marquise», qui date de 1935, est devenue le symbole de l’inconscience d’un monde qui danse sur un volcan. Cela dit, Gramsci parlait d’optimisme de la volonté – qu’il voulait allier au pessimisme de la raison: aujourd’hui, on sent plutôt une farouche (et un peu déraisonnable) volonté d’optimisme. Et cette humeur, contrairement à ce que pensent beaucoup, n’est pas une fabrication des médias, même si ceux-ci sont plutôt indulgents: par exemple, quand Macron fait du Chevènement en critiquant l’Europe et en rappelant la nécessité de protéger, ils applaudissent alors que, d’habitude, ce genre de propos leur semble être l’abomination de la désolation. Ni les affaires, qui obligent opportunément le pouvoir à en rabattre sur le côté «je lave plus blanc», ni les éructations mélenchonistes, ni l’arrogance des hipsters façon Castaner qui constituent la garde rapprochée de Macron, ni l’arnaque de «la société civile» qui cache une reprise en main de grande ampleur par les experts et les hauts fonctionnaires sous la haute surveillance d’une cohorte d’inspecteurs des Finances, ni la valse-hésitation sur la fiscalité ne

  • Politique,  vidéo

    Bill Gates : « L’énorme pression migratoire doit inciter l’Europe à endiguer les flux de migrants africains »

    Bill Gates fait la même analyse que Jean-Marine le Pen et Renaud Camus….


    Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a averti que la pression migratoire en Europe était énorme en raison de l’explosion démographique africaine, et exhorte les dirigeants européens à « rendre plus difficile pour les Africains l’accès au continent européen par les routes actuelles ».

    Bill Gates a mis en garde contre le risque d’approfondissement de la crise migratoire par les dirigeants européens en se montrant trop généreux envers ceux qui arrivent sur le continent.

    Le fondateur de Microsoft a déclaré que des pays comme l’Allemagne ne seront pas capables de gérer le nombre « énorme » de migrants attendant de quitter l’Afrique et de trouver une meilleure vie de l’autre côté de la mer.

  • Politique

    Sondage dans 10 pays européens : « l’immigration est bénéfique » pour 25% des citoyens et 57% des élites

    L’Institut royal des affaires internationales, communément appelé Chatham House, a publié des recherches qui indiquent qu’il existe une énorme fracture entre les élites européennes (institutionnelles et médiatiques) et les citoyens ordinaires européens sur l’UE, l’immigration de masse et l’islam.

    Cet article est basé sur un sondage unique mené entre

  • Culture, idées, Média...

    Salman Rushdie s’inquiète de «l’aveuglement stupide» de l’Occident face au djihadisme

    L’auteur britannique de Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits, commente dans un entretien accordé à l’Obs la crise politique et religieuse qui se profile dans les pays européens où «l’islam s’est radicalisé».

    «Il faut arrêter l’aveuglement stupide face au djihadisme qui consiste à dire que cela n’a rien à voir avec l’islam», affirme avec conviction l’écrivain britannique Salman Rushdie lors d’un entretien accordé à l’Obs . «Je suis en désaccord total avec ces gens de gauche qui font tout pour dissocier le fondamentalisme de l’islam», ajoute l’auteur de Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits.

    En septembre 1988, Salman Rushdie publie en Angleterre son quatrième ouvrage Les Versets Sataniques. L’auteur dresse parmi d’autres faits inspirés des réalités historiques, un portrait de Mahomet,

  • Politique,  vidéo

    L’Europe fait part à Emmanuel Macron de ses directives

    À peine élu le petit commis de l’UE reçoit les consignes de son maître.


    L’Europe fait part à Emmanuel Macron de ses directives

    Emmanuel Macron aime l’Europe, et l’Union européenne l’a bien compris. Toutefois, elle a fait comprendre qu’il n’y aurait pas de traitement de faveur. Alors qu’Emmanuel Macron dit dans une vidéo diffusée sur internet vouloir refonder l’Union européenne, les dirigeants de la Commission européenne ont voulu calmer le jeu.

    Des réticences