• Laïcité,  Politique

    F.Philippot sur Morano: « Elle cherche à faire le buzz! »…

  • Politique,  vidéo

    Clash à Bobigny : Un communiste scandalisé de voir une femme voilée sur une affiche UDI-UMP (vidéo)

    Lu et vu sur Fdesouche

    Voir également notre article Municipales dans le 93 : une droite nouveau genre

    « Menaces, insultes, diffamations, manipulations, l’ambiance est explosives sur Bobigny. Une page historique va peut être se tourner pour ce chef lieu du 93. Ville communiste depuis 95 ans, Bobigny vient de vivre un séisme politique au 1er tour des élections municipales 2014.
    Pour la 1ere fois il y a un 2nd tour, pour la 1ere fois le PC est relégué en 2nd position avec 40,39%, derrière l’outsider et sa liste d’union citoyenne et ses 43,95%. »

    Lynda, c’est ma soeur

    Voir la liste UDI-UMP en question…

  • Laïcité,  Politique

    Une femme voilée à l’Assemblée nationale… sur invitation de Noël Mamère !

    Lu sur le blog de Christine Tasin

    2013_11_27_ismahaneassembleenationale

    http://www.psm-enligne.org/index.php/2011-06-30-23-44-4/articles/2540-debat-sur-lislamophobie-a-lassemblee-nationale

    Honte à nos députés qui ont accepté ce scandale. Honte à Mamère l’antirépublicain.

    Je vous invite à signifier votre colère, en termes polis, à votre député, au Président de l’Assemblée nationale et à Mamère. Ma foi, pour lui, j’hésite entre le goudron et les plumes ou la condamnation à habiter et travailler en Seine saint Denis dans un quartier islamisé, sans chauffeur, sans femme de chambre, sans gardes du corps… pendant un an. Juste un an. Et avec sa fille s’il en a une. Pour voir.

    Qui sont ces veaux, ces abrutis qui élisent un Mamère à l’Assemblée nationale ? Suffit-il qu’une vache ou un serpent aient l’étiquette PS ou Europe Ecologie Les Verts pour qu’ils soient élus ?

    Ils ont osé.

    Ils ont osé, pour préparer les députés et l’opinion à voter les lois qu’ils préparent contre l’islamophobie, c’est-à-dire contre la liberté d’expression, c’est-à-dire pour le retour au délit de blasphème confier à une voilée le discours introductif que l’on peut lire ci-dessus.

    Ismahane Chouder est la vice-présidente du Collectif des féministes (sic !) pour l’égalité (re-sic !) née en 2003 contre la loi sur le voile à l’école…

    Son combat est simple : autoriser le voile et interdire l’islamophobie.

    Ses arguments, à lire dans son discours d’introduction, sont limpides : il y aurait un déferlement de violence(s) contre les musulmanes, pauvres petites choses perdues au milieu de vilains racistes.

    On pourrait en rire, parce que la dame oublie de dire que s’il y a provocation elle vient des

  • Politique

    Violents affrontements après le contrôle de police d’une femme voilée à Argenteuil : deux policiers blessés

    La situation a dégénéré mardi soir à Argenteuil. Il est environ 20 h 30, devant la Basilique, entre les rues de l’Eglise et Paul-Vaillant-Couturier, au centre-ville, quand une patrouille de police souhaite procéder au contrôle d’une femme portant le niqab. « La loi interdit le port du voile intégral sur la voie publique », précise une source proche du dossier.

    473123_sans-titre

    […] Un attroupement d’environ 80 personnes se forme autour de la jeune femme et des fonctionnaires. […]

    Des projectiles sont lancés sur les policiers qui essuient également des insultes. Les fonctionnaires utilisent des bombes lacrymogènes et tirent au flash-ball pour disperser la foule. En vain. La scène a duré plus d’une heure.

    Alors que le début du contrôle d’identité se déroule normalement, un passant s’en mêle.

    «L’homme de 23 ans est très agressif et fait des amalgames en rapport avec la religion», précise une source policière.

    Le ton monte. « Cette femme de 25 ans a alors changé de ton », insiste cette même source. […]

    Le Parisien et Le Figaro

  • Fil Info,  Laïcité,  Politique

    Toulouse : Une femme voilée échange insultes et coup avec les policiers

    «J’en ai marre de ressentir le racisme des gens quand ils me regardent parce que je suis voilée». Hier devant ses juges, en comparutions immédiates, Linda, 27 ans, se présente plutôt calme. Mardi, à la station métro Jean Jaurès à Toulouse, une patrouille de policiers croise la route de la jeune femme. Elle porte le niqab, ce voile qui cache l’intégralité du corps de la femme sauf les yeux.

    «Les policiers déclarent que vous avez crié : Je ne vous aime pas», explique la présidente Rivière. «Non. Ce sont eux qui m’ont parlé en premier», répond la prévenue. Et quand un des policiers lui a demandé d’ôter son voile car elle se trouvait dans un lieu public, des insultes ont fusé. Linda a été interpellée.

    Dans le local de la police de la station, une fonctionnaire a tenté de procéder à une palpation de sécurité. Une gifle est donnée. Geste volontaire ? Les versions diffèrent, encore. «Un geste d’auto-défense. Je n’ai pas l’habitude qu’on me touche le corps», précise Linda. Pour la policière : «Ce geste était volontaire».

    «Pourquoi avoir insulté les policiers ?», interroge la présidente. «J’ai été frappée pendant un an et demi quand j’habitais aux Pradettes et les policiers n’ont rien fait. Je n’aurais pas dû dire ça. Je m’excuse». Et elle poursuit : «J’ai été agressée en octobre 2011 et je porte le voile depuis novembre 2011. D’habitude, je ne porte pas le niqab, juste le voile, mais là j’étais fatiguée.»

    Me Grandjean, avocat des policiers, regrette : «Elle se plaint du racisme primaire mais elle a fait preuve, ici, d’un anti-flic primaire». Linda, poursuivie pour violences et outrages à l’encontre des policiers et pas pour le port du niqab, écoute les réquisitions du procureur Farge : «Exiger le respect des autres suppose de respecter les autres d’abord». Il demande une peine de trois mois avec sursis.

    Me Amiel, avocat de la prévenue, raconte l’histoire de cette femme qui «doit faire face à des difficultés à la suite d’agressions dont elle a été victime. Elle a eu une réaction épidermique, elle n’a pas voulu ce qui s’est passé».

    Le tribunal a finalement condamné Linda à la peine de deux mois de prison avec sursis.

  • Laïcité,  Politique,  vidéo

    Scandale à Aubervilliers : Le PS accepte une femme voilée comme assesseur

    Après la candidate voilée du NPA, nous vous avions parlé de Rachid Gacem, grand électeur du PS favorable à la lapidation. Nous vous avions aussi informé sur la présence aux côtés de Mélenchon de Mohamed Bouklit proche du théologien islamiste Tariq Ramadan (celui-là même qui appelle à voter Hollande pour le second tour), et administrateur des Étudiants Musulmans de France au CROUS.
    Aujourd’hui nous découvrons que le PS accepte comme assesseur une militante voilée. C’est semble-t-il un militant de gauche, Marc Simon, qui a dénoncé cette situation. ( lire son témoignage: Présidentielles 2012 : la laïcité écornée dans un bureau de vote )

    Pierre Cassen de riposte laïque a réagi en vidéo à cette nouvelle affaire qui est la conséquence des accommodements raisonnables que multiplient les bobos de gauche et de droite…
    Nous, nous considérons ces revendications communautaristes comme des accommodements déraisonnables… A Rome fait comme les Romains, c’est assez simple pour être clair et compris par tous.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE