• Politique

    En Afrique du Sud, 72 morts lors d’une vague de pillages sans précédent

    15/07/2021

    Le gouvernement sud-africain a revu à la hausse, jeudi 15 juillet, le bilan des violences qui agitent le pays depuis près d’une semaine, annonçant au moins 117 morts quand le bilan précédent faisait état de 72 morts.

    Johannesburg, la plus grande ville du pays, retrouvait un calme relatif et commençait à déblayer les gravats des destructions. La mégalopole est « largement calme », a affirmé la ministre par intérim à la présidence Khumbudzo Ntshavheni, attribuant la diminution du nombre d’incidents au déploiement de soldats en renfort de la police.

    En tout, 26 personnes y sont mortes dans un contexte de pillages et d’incendies, sur fond de chômage endémique et de nouvelles restrictions anti-Covid-19. Bilan, auquel il faut ajouter 91 morts dans la province du Kwazulu-Natal (est) où les violences ont commencé il y a six jours, après l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma. Là, dans le pays zoulou, « les choses s’améliorent » aussi, « on va vers la stabilité », a ajouté la ministre. A ce jour, 2 203 personnes ont été interpellées dans le pays.

    […]

    Le Monde

     


    « Maintenant, les fermes »

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE