• Blog d'actualité

    The Economist : « L’aspect le plus frappant de l’équipe italienne est que c’est la seule qui ne comprend pas un seul joueur considéré comme étant de couleur »

    The Economist est un magazine d’actualité hebdomadaire britannique. Imprimé simultanément dans six pays, il est l’un des hebdomadaires de référence à l’échelle mondiale, ciblant une population hautement éduquée. Il est publié à la fois sur papier et le Web, sa diffusion est supérieure à 1 500 000 exemplaires. Il est la propriété de The Economist Group, qui détient également l’Economist Intelligence Unit.


    Le gouvernement italien se réjouit d’un succès footballistique. Une victoire pour l’idée européenne, mais aussi pour la droite italienne.

    La Finale de L’Euro 2020 entre l’Italie et l’Angleterre a été frappante, non seulement pour le choc des styles de football dans le match lui-même, mais aussi pour les courants sociopolitiques sous-jacents qui ont tourbillonné entre les deux équipes et qui ont abordé des questions telles que le nationalisme, l’internationalisme et la sensibilité raciale. À au moins un égard, ce fut une victoire de l’européanisme. C’était la première finale du championnat d’Europe de l’UEFA à être jouée depuis la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne. Et bien que le Brexit n’ait pas occupé une place importante dans les commentaires italiens avant le match, il n’a jamais été loin de la surface. Quelques heures avant le match, l’un des présentateurs de télévision les plus populaires d’Italie, Ezio Greggio, a utilisé Instagram pour exhorter Roberto Mancini et son équipe à “leur faire faire un Brexit de l’Euro aussi”.

    Tout le monde ne sera pas d’accord avec cette analyse. Mais la victoire de l’Italie le 11 juillet répandra certainement de la satisfaction dans le pays qui pourrait profiter à la coalition hétérogène, et souvent apparemment fragile, de M. Draghi. L’actuel gouvernement italien s’étend sur un large arc qui va de la gauche radicale, représentée par la petite alliance Libre et Égale, à la droite radicale, sous la forme de la Ligue du Nord de Matteo Salvini, beaucoup plus importante.

  • Fil Info,  Laïcité,  Politique

    Port du voile sur le terrain: Sepp Blatter et la Fifa menacent la Fédération française

    20 Minutes

    La FFF refuse le port du voile, la Fifa l’autorise…

    Interrogé sur le port du voile par les joueuses -autorisé par la Fifa-, le président de l’organisme dirigeant du football mondial, Sepp Blatter, s’est montré ferme vis à vis de la fédération française: «La fédération (française) de football fait partie de la Fifa. L’International Football Association Board sont les gardiens de la loi du jeu. Si les gardiens de la loi du jeu disent que les filles peuvent porter un voile, la fédération française ne peut pas dire que non».

    La Fédération Française de Football (FFF), soucieuse de respecter la «laïcité» qui prévaut en France, avait décidé début mars de maintenir «l’interdiction du port de tous signes religieux ou confessionnels» et donc du voile sur les terrains.

    «Ils n’ont pas le choix», a rétorqué Blatter.

    lire aussi l’extrait :  Le « putsch » de pays islamiques sur le football

  • Fil Info,  Politique

    Marseille : trois ans de prison pour un trafic d’enfants footballeurs malgaches

    Ali Mohamed, le pseudo-agent de joueurs, « investissait » sur le talent de jeunes malgaches

    Il a fait un pari financier sur ces enfants. Si ça marche pour un seul, bingo, c’est le pactole. L’objectif, c’est la ligue 1, transfert, money… » Le procureur Damien Martinelli résume ainsi la petite entreprise d’Ali Mohamed, 45 ans, un pseudo-agent de joueurs malgaches, condamné, hier à cinq ans de prison dont deux ans avec sursis.

    Au club Ajesaia d’Antananarive, « Jo » recrutait des enfants sur les terrains. Les petits footballeurs prometteurs étaient invités à un tournoi mondial pupille, près de Quimper, ce qui permettait d’obtenir des visas . Une fois en France, cette douzaine de recrues âgées de 9 à 13 ans, était prise en charge par des tuteurs, notamment la tante d’Ali Mohamed à La Busserine. Elle a accueilli sept enfants. […]

    La Provence

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE