• Politique,  vidéo

    VIDEO – Marine Le Pen clashe François Lenglet sur France 2

    FRANCE2 a encore fait son volot de chaine d’État aux ordres du PS et en soutien à Macron. Un journaliste est aujourd’hui cimparable à ce qu’était un fonctionnaire de la Propagandastaffel

    Ce lundi 1er mai, Marine Le Pen était l’invitée de l’Entretien décisif sur France 2. Lors de cet entretien, la candidate à l’élection présidentielle a vivement critiqué François Lenglet qui a analysé son projet de sortie de l’euro.

    “Vous défendez en réalité le système financier”

    Marine Le Pen lui a reproché de ne pas avoir pu trouver d’exemple de monnaie commune. S’en est alors suivi un débat technique sur l’écu. Le journaliste assurait que c’était une unité de compte, tandis que pour la candidate il s’agissait de “l’ancêtre de l’euro”. “Pourquoi cherchez-vous à faire peur aux Français ?”, a-t-elle demandé, tout en répondant à sa question. “Parce que l’euro est une monnaie qui bénéficie aux multinationales mais qui ne profite pas aux Français. Vous défendez en réalité le système financier”, a-t-elle fustigé.

    “Je n’ai pas envie de vivre avec l’épée de Damoclès de fonctionnaires non-élus”

  • Économie, Écologie...

    François Lenglet : il est probable que le conseil constitutionnel censure ou tempère les initiatives gouvernementales.(audio)

    François Hollande et son équipe d’europeistes immigrationnistes sont des apprentis sorciers. La décision qui consiste à relever le taux de l’ISF est une fumisterie démagogique. Celle qui vise à abaisser l’abattement sur les droits de succession est inique. Celle qui condamne les salariés à ne plus bénéficier des avantages liés aux heures supplémentaires est une pure traitrise. Celle qui prévoit de bloquer les loyers relève d’une méconnaissance totale de la situation immobilière en France. Et l’augmentation programmée de la CSG finira par asphyxier le pouvoir d’achat des français.

    À côté de cette grande opération de brigandage, les députés ont rejeté un amendement du centriste Charles de Courson, qui souhaitait que seule reste défiscalisée la part de « l’indemnité représentative de frais de mandat » des députés réellement utilisée pour les frais professionnels (cette indemnité de 6.400 euros bruts par mois est conçue pour couvrir ces frais). Mais les députés auraient eu à fournir des justificatifs…. Ils ont préféré ne pas s’imposer cette contrainte…

    Ce qui est bon pour les français ne semble pas l’être pour les députés socialistes.

    François Langlet sur RMC revient sur la politique menée par Normal Ier. Il dénonce des choix saugrenus qui ne peuvent que maintenir l’instabilité financière et produire des effets nuisibles…

    On va revenir aux taux de départ de l’ISF quand on l’a crée il y a trente ans. La différence c’est qu’à l’époque on avait une inflation très forte. C’est à dire que les patrimoines pouvaient rapporter 7,8,12%.. et on prélevait 2%.
    Or aujourd’hui on va prélève 2% alors que les patrimoines ne rapportent plus que 4%… et que l’inflation en prélève déjà 2%….

    – Est-ce-que l’on peut parler de prélèvement confiscatoire ?

    (…) en additionnant tous les prélèvements un contribuable pourrait se retrouver dans la situation un peu saugrenu d’avoir à payer plus qu’il ne reçoit de revenu dans une année…

    [audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/impot.mp3]
  • Laïcité,  Politique

    Suppression de jours fériés chrétiens : «Une substitution de culture, voire de civilisation»

    L’Association nationale des Directeurs des Ressources Humaines va proposer au ministre de Travail de supprimer trois jours fériés chrétiens, à remplacer par trois jours à poser librement. Pour Gérard Leclerc, philosophe, journaliste et essayiste catholique, il s’agit en fait de «donner sa place à l’Islam en France, .

    On peut envisager d’aller jusqu’à toucher à ces grandes fêtes [Noël et Pâques], comme en Angleterre, où il a été question de supprimer les symboles de Noël – même le sapin ! alors que ce n’est pas un symbole chrétien en lui-même.

    Aujourd’hui, les jours fériés nationaux ne relèvent-ils pas de l’histoire nationale, sans distinction de religion ?

    En effet, ces jours fériés font partie intégrante de l’histoire nationale. Avant l’instauration du 14 juillet, le 15 août était par exemple la fête nationale française. Dans l’ «ancienne France», le temps était structuré par ces fêtes chrétiennes, qui étaient au nombre d’une cinquantaine. Certes, on n’en est plus là, mais les grandes fêtes chrétiennes subsistent.

    Cette remise en question des jours fériés pose un problème d’identification. Ce sont des repères culturels, dont la modification implique une substitution de culture, voire de civilisation. Supprimer des fêtes qui sont si ancrées dans la tradition nationale, c’est changer la nature du pays.

    Personnellement, je suis favorable à l’accueil de l’Islam, avec des lieux de prière dignes de ce nom, par exemple. Cela dit, cette ouverture doit-elle se faire au prix d’une remise en cause de l’identité française ? La question se pose. […]

    Respecter la diversité religieuse, n’est-ce pas une évolution souhaitable ?

    C’est une autre civilisation. Effectivement, on peut plaider pour cette civilisation-là, mais il y a un prix à payer. En Suisse, l’électorat s’est insurgé contre les minarets parce qu’ils ont eu l’impression qu’une révolution symbolique était en marche – le minaret symbolisant la conquête des cieux. De manière générale, la population semble très attentive à ces sujets-là. Et je ne parle pas seulement de l’électorat du Front national, mais aussi de la droite et même d’une certaine partie de la gauche. Il faut mesurer l’importance de l’enjeu : on change de repère culturel – et ça, ce n’est pas gratuit. Une tradition nationale qui disparaît, que ce soit en bien ou en mal, peut provoquer des révoltes, des récriminations. […]

    Atlantico

  • Économie, Écologie...,  vidéo

    Euro/Grèce: Pour François Lenglet, e retour à une monnaie nationale et une dévaluation est la solution (vidéo)

    Attention François lenglet continue à parler comme les souverainistes. Se serait-il fait envouter par Marine Le Pen ? On ne sait pas, mais nous sommes certains en revanche que lenglet journaliste au service de la caste pendant l’élection présidentielle semble avoir retrouvé sa liberté…

    En effet dans sa chronique quotidienne sur BFM Business, le chroniqueur faisait remarquer que « la stratégie européenne mise en place depuis deux ans en Grèce est une catastrophe absolue pour les Grecs et pour ceux qui ont prêté de l’argent ».

    Après avoir expliqué la situation que tout le monde connait et le scénario d’une sortie de la Grèce de la zone-euro, François Lenglet revient sur la possibilité qu’offre le retour à une monnaie nationale avec une dévaluation monétaire compétitive tout en prenant l’exemple de l’Argentine, un pays couramment cité par Marine Le Pen lors de la campagne de l’élection présidentielle.

    « Des pays qui ont abandonné une politique monétaire qui contraint considérablement leur économie, il y a eu l’Argentine (…) immédiatement le capital arrive, mais il arrive par vagues, c’est-à-dire que le fait de dévaluer déclenche une ruée sur les achats d’entreprises, sur le financement du pays en question. »

    En conclusion, le chroniqueur économique expose le scénario qui lui parait idéal : « On pourrait très bien avoir une sortie de la Grèce de la zone euro tout en maintenant une espèce de SME (Système monétaire européen) reconstitué qui permettrait au moins d’avoir une espèce d’attelle et de signifier que le centre de la Grèce reste l’Europe. »

  • Économie, Écologie...,  Politique,  vidéo

    L’Argentine démontre toute la puissance de la Nation, de l’Etat stratège.

    En Argentine, pour protéger une ressource énergétique stratégique, préserver le pouvoir d’achat et la croissance économique, le gouvernement argentin a décidé hier de prendre le contrôle, de nationaliser l’une des filiales de la première compagnie pétrolière présente sur son sol, Repsol !

    Il faut rappeler que l’Argentine est un pays qui a connu le défaut de paiement. Le pays a su relancer son économie et l’emploi, l’industrie en adoptant une politique adaptée, un protectionnisme intelligent et raisonné. Hier, le pays a encore démontré que le rôle de l’État Nation, fort, stratège et protecteur de son peuple était la voix de l’avenir, de la croissance et de l’emploi comme le propose Marine Le Pen dans son projet  !

    Et comme toujours quand il s’exprime à l’occasion de sa chronique sur BFM Business François Lenglet est proche des idées portées par les souverainistes, mais quand il se trouve face à Marine Le Pen il a pour mission de mentir

     

     

    Relire les articles de Nation Presse :

    20/02/12 – Crise grecque – L’Argentine a relancé son économie prioritairement avec le peuple !

    30/12/11 – Protectionnisme intelligent / automobile : la Chine protège son industrie et ses emplois comme le propose Marine Le Pen

    23/11/11 – En France, Marine Le Pen veut agir là où l’Argentine a réussi

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE