• A la Une,  Politique,  vidéo

    Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

    Première diffusion le 13 avril 2012

    Le Parti socialiste aura été responsable de la financiarisation de l’économie française. Au pouvoir, il se sera plié à toutes les exigences de l’Union Européenne. Aujourd’hui, à l’instar de l’UMP, le parti socialiste reste un ardent promoteur du fédéralisme européen qui mettra fin au peu de souveraineté qui nous reste.
    La situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, nous la devons autant à l’UMP qu’à la gauche plurielle. Ont-ils tiré les leçons du passé ?. Non!
    Au nom du réalisme, au nom du modernisme, les socialistes continuerons le saccage qu’ils ont entrepris il y a 30 ans.
    C’est d’ailleur sous le gouvernement de Lionel Jospin que la France a le plus privatisé de services publics

    En effet, en Mars 2002 alors qu’ils clamaient leur attachement « à cet élément central de notre modèle de civilisation », au Conseil européen de Barcelone, Chirac et son prmier ministre de coalition Jospin signèrent un accord pour privatiser l’électricité et allonger de 5 ans la durée du travail dans tous les pays de l’UE.
    Présent dans ce gouvernement, le révolutionnaire Mélenchon s’est bien gardé de réagir, de s’opposer et de démissionner.

    En 2005, soit trois ans après cette trahison, à Guéret, des manifestants venus défendre le service public ont froidement placé François Hollande, le premier secrétaire du P.S de l’époque, face aux contradictions du discours socialiste…

    Extrait 1

    L'effet boule de neige par Lartmement

    Extrait 2

    L'effet boule de neige par Lartmement

    Voir le film en entier: l’effet boule de neige.

    Dossier partage des richesses : De Jospin à Raffarin, chronologie d’une politique de classe

    automne 1997 Création des emplois jeunes par le gouvernement Jospin. La création des emplois-jeunes correspond à une extension de la précarité et à une politique de bas salaires.

    septembre 1997

  • Politique

    Alexis Corbière/Front de gauche : un logement social pour un salaire de 4 000€ par mois (rediff)

    21 novembre 2011

    Alexis Corbière est l’un des bras droit de Mélenchon. Parfait petit apparatchik , il s’est dernièrement illustré pour avoir fait pression sur le maire du 16ème arrondissement, Claude Goasguen, afin qu’il interdise la participation de Christine Tasin et Pierre Cassen au salon du livre du B’nai Brith, et de facto qu’il censure le livre  » La faute du Bobo Jocelyn « . Dans son entreprise inquisitoriale, Alexis Corbière a pu compter sur la complicité de l’inénarrable journaliste trotskyste Abel Mestre.
    Aujourd’hui on apprend que le Torquemada du petit père sans peuple bénéficie d’un logement social alors que ses rémunérations dépassent les 4 000 euros par mois.

    C’est beau la morale de gauche !

    Est-il normal que Corbière, avec ses revenus, bénéficie d’un logement social de la Ville de Paris ?

    En mai dernier, il avait été accusé sur le site Agence Bretagne Presse d’occuper abusivement un logement social de la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris qui se présente comme « Ethique à travers nos actions guidées par les principes de transparence, d’équité et de respect du droit. Nous nous préoccupons de nos locataires les plus fragiles et des générations futures »…) alors qu’il gagne 4 000 euros mensuels pour son seul poste d’adjoint sans compter ses autres emplois, et que son épouse Raquel Garrido est avocate en droit international et gagne donc bien sa vie a priori.

    Lire l’article sur Riposte laïque

  • Économie, Écologie...,  Média-mensonge et propagande,  Politique,  vidéo

    Jacques Attali : « on a soigneusement oublié d’écrire l’article qui permet de sortir de Maastricht » (vidéo)(rediff)

    Attali aux français : S’il vous plaît, ne votez pas pour le Front National

    http://blogs.lexpress.fr/attali/2014/05/19/sil-vous-plait-ne-votez-pas-pour-le-front-national/

    Ils en sont à se mettre à genoux, les mains jointes et à nous supplier…. génial.

    Première publication : 29 septembre 2011.

    L’omniscient et omnipotent socialiste Jacques Attali, qui depuis plus de trente ans fait la pluie et le beau temps dans les couloirs de l’Élysée et sur les plateaux télé, a déclaré lors de son intervention à « l’université participative » organisée par Ségolène Royal sur le thème « La crise de l’euro », le 24 janvier 2011, que le traité de Maastricht a été volontairement écris pour qu’aucun pays ne puisse en sortir.

    Attali avoue : en dépit de tout principe démocratique et au détriment de la volonté souveraine du peuple, les rédacteurs du traité de Maastricht ont construit volontairement un système anti-démocratique et totalitaire.

    Face à cet aveu, que font les socialistes dans la salle? Ils rient et applaudissent. Ce sont les mêmes qui ont accepté que la constitution européenne rejetée par le peuple français soit transformée en traité et repasse devant le parlement afin de contourner et bafouer la décision du peuple qui, dans une république démocratique, est le seul souverain.

    On espère qu’il ne se trouvera pas beaucoup de crétins en âge de voter pour aller mettre un bulletin socialiste ou UMP dans l’urne aux prochaines élections… car les héritiers du totalitarisme, ce sont eux !

    Nous soulignerons aussi que les média sont restés muets sur cette déclaration. Jamais un journaliste n’a osé interroger Attali, pourtant habitué des média, sur cette imposture démocratique. Une preuve supplémentaire que ce système est constitué de quelques roitelets et d’une palanqué de lèche-culs.

    « On a fait en sorte que sortir ce ne soit pas possible… on a soigneusement oublié d’écrire l’article qui permet de sortir… (applaudissements) ce n’est peut-être pas très démocratique mais c’était une grande garantie pour rendre les choses très difficiles !! « 


    Jacques Attali à propos du Traité de Maastricht… par UPR-TV

  • Politique

    Une information judiciaire ouverte contre Thomas Fabius pour «faux», «escroquerie» et «blanchiment»

    Selon Le Point, Thomas Fabius, le fils aîné de l’actuel ministre des affaires étrangères, a acheté, en juin 2012, un appartement de 280 mètres carrés à Paris pour la modique somme de sept millions d’euros. Le parquet de Paris s’intéresse aux conditions d’achat du bien immobilier.

    Thomas-Fabius-le-roman-d-un-joueur_article_portrait_pm_v8Les magistrats du pôle financier s’intéressent notamment à différents flux financiers autour de Thomas Fabius. On ignore pour l’instant avec précision les faits qui pourraient être reprochés à Thomas Fabius. Une plainte, déposée en octobre 2011, avait donné lieu en mai 2012, à l’ouverture d’une enquête préliminaire. S’en était suivis deux signalements Tracfin, dont l’un portait sur les mouvements d’argent ayant précédé l’acquisition d’un appartement.

    Lors de cette curieuse opération immobilière, révélée par Le Point, Thomas Fabius avait acheté en 2012 un appartement dans le 7e arrondissement à Paris, pour plus de 7 millions d’euros. Les enquêteurs de l’Office central de répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) s’interrogent notamment sur l’origine des fonds qui lui ont permis de réaliser cette opération alors que, selon Le Point, il n’est pas imposable. […]

    Le Monde

  • Culture, idées, Média...,  Politique,  vidéo

    Entretien avec Jean-Claude Michéa (vidéo)

    Jean Cornil a rencontré le philosophe français Jean-Claude Michéa, chez lui, à Montpellier.

    Philosophe « inclassable », Jean-Claude Michéa a un parcours singulier. Venant d’un milieu communiste, anarchiste, penseur critique du libéralisme et singulièrement du libéralisme culturel qu’il assimile à la gauche. Dans cette émission, Jean Cornil ira à la rencontre de ce philosophe étonnant, très éloigné des schémas traditionnels de la pensée politique.

  • Fil Info,  Politique,  vidéo

    Sylviane Agacinski/Mariage gay : « le gouvernement s’est fourvoyé » (vidéo)

    Sylviane Agacinski est philosophe et épouse de Lionel Jospin. Voir ce que nous écrivions dans l’article : Quand la gauche promettait qu’après le Pacs, il n’ y aurait pas de mariage homosexuel. (vidéo)

    Il y a une intoxication idéologique dans cette affaire !


    Mariage gay : « le gouvernement s’est fourvoyé » par Europe1fr

  • Fil Info,  Politique

    80 à 95% des chambres d’hôtels réquisitionnées pour les SDF sont destinées aux immigrés clandestins

    Encore une preuve que la France part en sucette… on dit merci Duflot :

    Hébergement d’urgence à Metz :

    « Lundi soir, sur 1 430 personnes hébergées, nous n’avions que 65 personnes de nationalité française, soit 4,5 % du public. »
    Le Républicain lorrain

    – – – – – – – – – – –

    Publié le : 18 octobre 2012 à 17 h 26 min

    Addendum : Ayrault pressure les Français, Duflot loge les clandestins dans des hôtels à 150 euros la nuit !