• Blog d'actualité,  Caroussel

    Quand Mélenchon insinue que l’attentat terroriste de Mérah était une stratégie politique du « système ». (Maj : des familles de victimes réagissent)

    Mélenchon part en vrille. Il joue le délire islamogauchiste jusqu’au bout. Ce type ne peut être que disqualifier.

    « Dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident, ou un meurtre. Ça a été Merah en 2012, l’attentat sur les Champs Élysées en 2017. »

  • Politique

    Les attentats vus du 93 : «c’est un complot contre nous et contre l’islam, comme avec Merah et le reste»

    La journaliste et philosophe Alexandra Laignel-Lavastine, qui habite en Seine-Saint-Denis, a interrogé les jeunes de son quartier dès le matin du 14 novembre. Si leurs propos ne reflètent pas l’opinion majoritaire dans ce département, ils traduisent une réalité dérangeante.

    […] Première surprise: rien n’y laisse deviner qu’une tragédie vient de frapper le pays. […] mais personne ne semble concerné. […] les gens parlent de tout et de rien, mais surtout pas de ce qui vient de se passer.

    C’est biz as usual: circulez, y’a rien à voir. Je m’attable avec Malik* en train de boire son café, le visage fermé. Je lui dit qu’il a une mine fatiguée et qu’il y a de quoi après les massacres horribles des dernières heures. «Pourquoi horribles?», me lance-t-il d’un air hostile, «tu crois quand même pas ce qu’ils nous racontent!».  […] «Un communiqué, ça se fabrique, c’est comme les images: tout est bidon». Et comme un musulman ne peut donc être un meurtrier, il faut bien que «y’ai un truc derrière tout ça». […]

    Entre temps, les copains de Malik sont arrivés et ils se mêlent à la conversation.

  • Politique

    « Le tireur fou » : Une nouvelle leçon de manipulation

    Tribune libre de Paysan Savoyard

    L’oligarchie, qui détient les médias, cherche jour après jour à manipuler l’opinion, insidieusement, méthodiquement, consciencieusement. Il s’agit de conditionner les esprits pour les conduire à partager les analyses, les conceptions et les « valeurs » de l’oligarchie. L’un des principaux thèmes de la propagande du Système est le suivant : « Les idées d’extrême droite sont porteuses de régression, sociale, économique et morale. Elles constituent le Mal. Elles se rattachent au nazisme ».

    605164Tireur

    Dans l’esprit de l’oligarchie, les idées « d’extrême droite » sont celles du Front national, bien entendu. Mais elles englobent plus généralement les positions favorables à la nation, aux frontières, au protectionnisme et à l’arrêt de l’immigration.

    Pour dénoncer l’extrême droite, le Système utilise à la fois le registre de la menace juridique (« le racisme est un délit ») et celui de la condamnation morale (« les idées d’extrême droite sont du côté du Mal »).

    Cette entreprise de propagande destinée à provoquer le rejet instinctif de « l’extrême droite » est quotidienne et permanente. Tous les jours, sur chacun des médias, les éditorialistes, politologues, experts, spécialistes, sociologues et autres universitaires insèrent dans leurs commentaires et analyses une allusion plus ou moins explicite et virulente au « danger de l’extrême droite ».

    La manipulation atteint des sommets lorsque l’oligarchie pense tenir l’occasion d’accuser