• Laïcité,  vidéo

    Mosquée de Paris : les femmes doivent aller prier au sous-sol après avoir été rejetées violemment physiquement .

    Article de Saphirnews

    Depuis plusieurs semaines, les femmes sont empêchées de prier dans la salle principale de la Grande Mosquée de Paris, juste derrière les hommes, et sont priées par l’administration de faire leurs obligations rituelles dans une salle située au sous-sol. Face à cette décision jugée arbitraire et bien que le lieu qui leur est dédié soit spacieux, certaines n’entendent pas se plier à ce décret et sont déterminées à faire changer d’avis l’institution dirigée par le recteur Dalil Boubakeur, en organisant depuis fin novembre des actions consistant à entrer en paix dans la salle qui était habituellement la leur. Dès le départ, elles assurent avoir privilégié la voie du dialogue.Une lettre ouverte explicative a notamment été adressée à la Grande Mosquée de Paris. Sans suite.

    Des plaintes déposées pour agressions

    Jusque là, les mécontents parmi les hommes se « contentaient » d’insultes et de mots de réprobation contre leur action, selon le collectif « Les femmes à la mosquée ». Un comportement qui ne les honore pas mais cette fois, quelques-uns sont allés bien trop loin car des coups se sont mêlés aux insultes, selon divers témoignages qui nous sont parvenues après la nouvelle action de protestation effectuée samedi 21 décembre lors d’une des prières de l’après-midi (asr) en présence d’une douzaine de femmes (et un homme).Elles racontent l’histoire ainsi : des hommes de sécurité postés à l’entrée principale de la mosquée ont bloqué l’accès à la salle devenue exclusivement celle des hommes. Très rapidement, le groupe est pris à partie par des hommes se trouvant dans le lieu de culte. Des insultes fusent mais le groupe finit par entrer dans le lieu, non sans difficultés. C’est peu après la fin de la prière que la situation dégénère : des coups auraient été portés contre plusieurs membres du groupe, plus particulièrement à l’homme venu les soutenir. Trois plaintes ont été déposées le jour même contre X pour agressions, nous indique Ndella Paye, porte-parole de Mamans Toutes Egales (MTE) et une des membres du groupe qui dépose plainte.

    Ce malheureux épisode fait prendre une bien plus grande ampleur à une affaire jusque là peu médiatisée, obligeant la Grande Mosquée de Paris à sortir de son silence.

    La Grande Mosquée de Paris dépose plainte

    « Halte au mensonge et à la désinformation ! », crie la Grande Mosquée de Paris dans un

  • Laïcité

    Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls à la Mosquée de Paris pour la fête de l’Aïd – 15/10 (vidéo)

    Avez-vous déjà vu ces gugus dans une église le jour de Pâques. Non ?, moi non plus, et ce n’est pas ce que je leur demande. Mais les voir dans une Mosquée pour la fête de l’Aîd, cela devrait alerter tout le monde sur leur communautarisme électoral, et le danger que cela fait peser sur la laïcité et la paix civile. Les socialistes et l’UMP sont dangereux pour la république.

    L’extrême droite c’est eux.

    « Je mesure la place qui est la sienne dans notre pays et dans notre histoire »

    CharlesMartelPoitiers

    Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, ont participé mardi matin à une célébration de la fête de l’Aïd à la Mosquée de Paris.

    Le Premier ministre et M. Valls ont participé à cette cérémonie en présence de Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée et président du Conseil français du culte musulman, ainsi que du maire PS de Paris, Bertrand Delanoë.

    « A travers vous, je salue une grande religion de France », a déclaré le chef du gouvernement, selon un discours transmis par ses services. « Je mesure la place qui est la sienne dans notre pays et dans notre histoire ».

    « J’entends la parole que vous portez pour rassembler les femmes et les hommes autour d’un message de paix et de concorde, dans le cadre de la République, et en

  • Non classé

    Communautarisme : l’islamophile et ami du Qatar, Nicolas Sarkozy déjeune avec Boubakeur à la mosquée de Paris

    Sarkozy rêve de revenir dans le jeu politique. Comme il l’a toujours fait, il commence par caresser dans le sens du poil les communautés religieuses. Normal pour celui qui prônait une laïcité plus ouverte, qui se faisait le chantre du communautarisme et qui a fait entrer plus d’immigré en France que ne l’a fait la gauche.

    dalil-boubakeur-richard-prasquier-nicolas-sarkozy

    Nicolas Sarkozy a déjeuné, lundi, à la Grande Mosquée de Paris avec le recteur Dalil Boubakeur, qui est aussi le président du Conseil français du culte musulman (CFCM).

    L’ancien président de la République, qui a été définitivement libéré lundi de l’affaire Bettencourt, en bénéficiant d’un non-lieu, n’a fait aucune déclaration à la presse, ni à

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE