• Politique

    Pierre Moscovici va prendre la tête de la Cour des comptes

    Après neuf ans à la tête de la Cour des comptes, Didier Migaud s’apprête à passer la main à Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et financières depuis cinq ans selon les informations du JDD. Le Président de la Cour des comptes est nommé par décret pris en Conseil des ministres sur proposition du Premier ministre,

    Ancien ministre de l’Economie et des Finances de François Hollande et commissaire européen aux Affaires économiques et financières depuis 2014, Pierre Moscovici se prépare à remplacer Didier Migaud à la tête de la Cour des comptes. Sa nomination à la tête de l’institution de la rue Cambon sera officialisée dans quelques jours, selon les informations du JDD. En bons termes avec Emmanuel Macron, Pierre Moscovici, 61 ans, n’avait pas fait mystère en début d’année de son envie de « servir autrement [son pays] ». […]

    Le JDD

  • Politique,  vidéo

    CNEWS interroge Pierre Moscovici sur des costumes qui lui auraient été offerts (Màj: confirmation)

    Le 22 Mars

    Pierre Moscovici s’est aussi fait offrir des costumes de luxe, selon « Le Canard enchaîné »

    Selon l’édition du « Canard enchaîné » à paraître mercredi, le commissaire européen s’est fait offrir des costumes de luxe par ami, chez le même tailleur parisien que François Fillon.

    Le commissaire européen français Pierre Moscovici s’est fait offrir des costumes de luxe par un ami chez le tailleur parisien habillant François Fillon, selon Le Canard enchaîné à paraître mercredi, une affaire qui « n’embarrasse pas » l’intéressé. Selon l’hebdomadaire satirique, les faits sont antérieurs à 2012, à une époque où les parlementaires n’avaient pas à déclarer de tels dons aux autorités.

    C’est chez ce même tailleur de luxe du 7ème arrondissement que l’avocat franco-libanais Robert Bourgi a récemment offert deux costumes à François Fillon, des faits qui ont conduit le Parquet national financier à accorder un réquisitoire supplétif contre X pour « trafic d’influence » dans l’enquête sur les emplois présumés fictifs dont aurait bénéficié la famille du candidat de la droite et du centre à la présidentielle.

    Le 21 Mars

  • Histoire,  Politique

    Pierre Moscovici « ne croit pas aux racines chrétiennes de l’Europe » (maj: vidéo)

    Interrogé sur l’élection d’un maire musulman à Londres, Pierre Moscovici, le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, a estimé sur BFMTV que l’Europe n’était « pas chrétienne ».

    Le débat avait été vif au moment de la rédaction de la constitution européenne en 2005, il a été remis sur le tapis par Pierre Moscovici. L’ancien ministre français de l’Economie a estimé, hier, ne pas croire « aux racines chrétiennes de l’Europe ». Interrogé sur l’élection d’un maire musulman à Londres, Sadiq Khan, une première dans l’histoire de l’Occident pour une capitale, le commissaire européen aux Affaires économiques et financières a répondu : « Même si, c’est vrai, sur notre continent, il y a une majorité de population qui, disons, de religion ou de culture chrétienne, l’Europe n’est pas chrétienne. Je ne crois pas aux racines chrétiennes de l’Europe. Je crois que l’Europe est diverse, unie et diverse ». Et Pierre Moscovici d’insister : « C’est un symbole de progressisme et d’européisme. Un beau symbole ».

    Source

  • Économie, Écologie...,  Politique

    Sapir répond à Moscovici et Colombani : « Ce que Sartre aurait appelé des saloperies ».

    Les temps sont malsains. À force de prétendre que nous sommes dans une situation comparable aux funestes « années 1930 », certains journalistes et hommes politiques sont en train de créer une atmosphère particulièrement délétère. Les insinuations, les amalgames et les mensonges tiennent lieu aujourd’hui d’arguments. On a franchi un nouveau cap avec l’article du sieur Colombani dans Direct Matin et avec les accusations proférées à mon endroit par Pierre Moscovici, Ministre de l’économie et des finances.

    2270329603Les deux m’apparaissent liés. On en voit l’origine : la volonté d’un pouvoir aux abois et d’une élite discréditée de sauver l’Euro à tout prix en qualifiant les adversaires de la monnaie unique d’extrémistes. C’est en soi un acte de déni de la démocratie. Mais on pourrait aussi  les comparer à ce que Jean-Paul Sartre appelait des “saloperies”[5]. Rassurons les; l’histoire ne repasse pas les plats. Ce n’est pas les “années trente” qui nous attendent, mais quelque chose de nouveau. Le raisonnement dans des cadres conceptuels dépassés ne sert qu’à masquer des problèmes d’aujourd’hui, qui eux sont bien réels. L’histoire s’écrit la première fois en drame et la seconde en farce. Reste que cette farce à sa raison d’être. Au mieux le refus d’admettre ses erreurs. Au pire, des intérêts particuliers qui aujourd’hui s’opposent à celui du plus grand nombre.

    Une “saloperie” écrite.

    Commençons par le sieur Colombani, ci-devant ancien directeur du Monde, directeur de Slate.fr, et qui devrait savoir, pourtant, que les mots ont un sens. Il écrit donc, dans le journal gratuit Direct Matin du lundi 3 février [1]:

    « Une France du rejet de l’autre – aussi bien l’immigré que l’Européen, l’Arabe ou le Juif – est en train de s’affirmer. C’est la France du repli identitaire et du refus de l’euro. »

    Venant après les diverses manifestations de ces dernières semaines, ces phrases procèdent à 2 amalgames. Le premier, assez ignoble, entre des expressions de l’antisémitisme (car Juifs ET Arabes sont des sémites…) et un sentiment anti-européen. Que des personnes aient manifestées leur haine des Juifs et des Arabes est une chose. C’est stupide, c’est immonde, mais c’est. Et nous savons que ces gens ne sont qu’une petite minorité. Mais, associer dans la même phrase un mouvement anti-Union Européenne et ces illuminés est un amalgame qui non seulement est ignoble, on l’a dit, mais de plus parfaitement irresponsable. Le sieur Colombani sait parfaitement, on

  • Politique,  vidéo

    Marine Le Pen Vs Pierre Moscovici : le ministre de l’économie malmené est obligé de mentir (vidéo).

    Incroyable émission. Je n’ai jamais vu un menteur comme Moscovici. Il n’a aucun argument et ne sais dire qu’une chose :  » vous surfez sur les peurs ». Marine Le Pen n’a pas eu de mal à le ridiculiser… Sous la vidéo vous trouverez quelques rectificatifs des mensonges proférés par le ministre de l’économie… la liste n’est pas exhaustive.

    Sur la dette et les absurdités en économie débitées par le gros Mosco lire le communiqué de B. Lemaire conseillé de MLP:

    Moscovici face à Marine Le Pen : quand la mauvaise foi est érigée à la hauteur d’un principe de gouvernement

    Jacques Sapir répond à Moscovici qui le traite d’économiste d’extrême droite :

    http://russeurope.hypotheses.org/1940

    Moscovici et Calvi prétendent qu’il n’y a jamais eu d’association LGBT dans les classes. Là encore mensonge et propagande, la preuve

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir
    Cliquer sur l’image pour l’agrandir

    http://www.sos-homophobie.org/interventions-en-milieu-scolaire/interventions-en-milieu-scolaire

    Moscovici affirme que le crédit agricole n’a pas de problème et accuse Marine Le Pen de créer de fausses rumeurs. Là encore mensonges et propagandes la preuve:

    1- le journal La Tribune : Les banques européennes ont besoin de 84 milliards d’euros de fonds propres

    Crédit agricole a le déficit de capitaux le plus important, de 31,5 milliards d’euros, tandis que Deutsche Bank et Commerzbank ont des déficits respectifs de 19 milliards et 7,7 milliards d’euros, précise le magazine.

    2-Economie Matin : Le Crédit Agricole aurait besoin de 31 milliards d’euros à son capital, d’après l’OCDE

    3-Le Figaro : Il est urgent de recapitaliser le Crédit Agricole.

    4- Les Échos : Risque systémique : les banques françaises parmi les plus mal classées selon une étude suisse

    Marine Le Pen fait remarquer que le peuple italien est de plus en plus hostile à l’euro. Moscovici lui reproche de jouer sur les peurs et de mentir. Là encore mensonges et propagandes la preuve :

    L’Italie et l’euro : un sondage explosif ( source : Investiroggi)

    En Italie, un sondage explosif vient d’être publié. La dernière enquête de Scenarieconomici.it révèle que la majorité des Italiens souhaiterait le retour à la lire. Un parti anti-euro ferait aujourd’hui 24% des voix.

    Les Italiens sont de plus en plus eurosceptiques et de moins en moins moins favorables à la monnaie

  • Économie, Écologie...,  Politique

    Moscovici face à Marine Le Pen : quand la mauvaise foi est érigée à la hauteur d’un principe de gouvernement

    Communiqué de Bruno Lemaire, conseiller économique de Marine Le Pen

    (…) la question des dettes : notre ministre, qui a répété plusieurs fois, tout content sans doute, qu’il parlait en tant que ministre de l’économie et des finances, a confondu sans vergogne le fait que 2/3 de la dette était détenue par des ‘étrangers’ avec le fait beaucoup plus important que seul 3% de cette dette était de droit international. Dit autrement, 97% de la dette doit être remboursée en monnaie « nationale française », l’Euro pour le moment, le franc nouveau si nous assistons à la renaissance de notre monnaie nationale.

    La différence n’est pas minime, puisque l’erreur de Moscovici concerne 60 à 65 % de 1950 milliards, soit 1200 milliards bruts, ou, en supposant une dépréciation de 15% (même si Marine a parlé d’une dépréciation/dévaluation de 20%, en s’appuyant sur les chiffres de J. Sapir) l’erreur nette est de 180 milliards: une paille. Quand on pense que le ministre dit disposer de 150 000 collaborateurs à Bercy …

    Autre point concernant l’épargne des français et la situation des banques. De récentes études ont montré que les 1500 milliards d’épargne des « petits épargnants français » – ceux qui ont moins que les 100 000 euros prétendument garantis par un fonds d’épargne se montant à … 2 milliards – ne pouvaient en aucun cas être véritablement garantis, en cas de faillite d’une ou de plusieurs banques.

    Là encore Moscovici nie cette évidence, et la réalité que plusieurs de nos banques ont insuffisamment de capitaux « propres » – curieuse expression pour des capitaux dont on ne connait pas toujours la provenance – pour que leur survie, une fois de plus, ne dépende pas d’un soutien de l’état, et donc de nouveaux efforts demandés aux contribuables.

    Je passerai sur les 70 milliards que le sauvetage – provisoire – de l’Euro a déjà coûté à la France,

  • Économie, Écologie...

    Le PIB a reculé de 0,1% au troisième trimestre

    Oups…. on a perdu la reprise… où qu’elle est la reprise françois ???.. allez cherche, françois, cherche… va bon chien….

    ——————————

    Après un deuxième trimestre marqué par un net rebond du PIB de 0,5%, la croissance est repartie à la baisse au troisième trimestre. D’après les premiers résultats des comptes nationaux trimestriels publiés par l’Insee, le PIB a reculé de 0,1% sur la période de juillet à septembre. «Ce n’est pas une surprise», a sobrement commenté le ministre de l’Economie Pierre Moscovici, sur RTL ce matin.

    L’Insee, qui tablait encore le mois dernier sur une stagnation, a revu ses chiffres à la baisse sous l’effet combiné d’un recul de l’investissement, d’une rechute des exportations et d’un ralentissement de la consommation de ménages.