• Politique

    La Pologne, à peine 400 morts… soit 50 fois moins de morts qu’en France.

  • Politique

    L’UE lance une procédure inédite qui pourrait priver la Pologne de droits de vote (Maj)

    21 décembre

    John Laughland : «La Commission Européenne dénonce en Pologne les défauts que tout le monde devrait dénoncer chez elle. Je rappelle à vos spectateurs que c’est une instance bureaucratique non-élue et non-démocratique qui ne rend de comptes à personne.»

    https://www.youtube.com/watch?v=41ReVoXP0u4

    La dictature europeïste s’étend. La souveraineté des Nations n’existe plus.


    L’Union européenne (UE) a annoncé mercredi qu’elle avait déclenché une procédure inédite contre la Pologne. Elle pourrait aller jusqu’à priver le pays de ses droits de vote au sein de l’UE. En cause: le refus de Varsovie d’infléchir ses réformes judiciaires controversées.

    L’exécutif européen « a conclu aujourd’hui qu’il y a un risque clair d’une violation grave de l’État de droit en Pologne« , a-t-il indiqué dans un communiqué, ajoutant qu’il avait par conséquent déclenché l’article 7 du traité de l’UE, encore jamais utilisé.

    « C’est avec le coeur lourd que nous avons activé l’article 7 », a déclaré

  • Politique

    Trump en Pologne : « La question de notre époque est celle de savoir si l’Occident a la volonté de survivre »

    Prenant la parole dans la capitale polonaise, première étape d’une tournée européenne de quatre jours entamée mercredi soir, le président des Etats-Unis Donald Trump a brossé l’image d’un Occident confronté à des défis existentiels, ceux de « défendre notre civilisation » contre le terrorisme, la bureaucratie et l’érosion des traditions.

    « La question fondamentale de notre époque est celle de savoir si l’Occident a la volonté de survivre », a-t-il poursuivi.

    Dans un même souffle, il a assuré que « le peuple polonais, le peuple américain et les peuples d’Europe s’exclament: « nous avons soif de Dieu ».

    La Croix

  • Politique

    Pologne : plutôt des sanctions que des migrants

    La Pologne préfère subir des sanctions de l’UE que d’accueillir des demandeurs d’asile. Il est absolument certain que les quotas européens de migrants sont pires que toute sanction décidée par Bruxelles, a déclaré sur Radio 1 Mariusz Błaszczak (PiS), le ministre de l’Intérieur polonais.

    « Souvenons-nous de ce qui s’est passé en Europe de l’Ouest. Souvenons-nous des attentats terroristes qui ont eu lieu dans les plus grands États de l’Union européenne. Souvenons-nous qu’ils [les pays de l’Europe de l’Ouest] ont eu au début des communautés musulmanes relativement petites, qui sont devenues depuis très importantes« , a-t-il prévenu.

  • Politique

    Toulouse: Les gendarmes mettent fin à un trafic de main d’oeuvre

    Pour ne pas payer de charges sociales, des patrons du bâtiment installés à Toulouse et à Auch, croyaient avoir trouvé « l’idée du siècle » : ils avaient créé des agences d’intérim à l’étranger qui étaient exclusivement destinées à recruter des travailleurs détachés qu’ils assignaient à leurs chantiers en France. Cette petite combine leur aurait permis d’économiser « plus de 10 millions d’euros de charges sociales » selon la gendarmerie, mais après près d’un an d’enquête, les gendarmes de la section de recherches de Toulouse ont arrêté les principaux suspects en novembre et décembre et d’autres personnes impliquées dans cette affaire voilà dix jours.

    La semaine dernière, les gendarmes ont en effet démantelé cette bande organisée constituée de dix dirigeants d’entreprises du BTP,
    impliqués dans des faits de travail dissimulé, prêt illicite de main-d’œuvre et marchandage commis en bande organisée et mettant donc en cause plusieurs sociétés toulousaines et gersoises en lien avec des entreprises d’intérim étrangères, en Pologne et en Roumanie. 

     

    (…) Au sommet de la pyramide, un homme qui affirme qu’il a toujours payé les sociétés d’intérim avec un niveau de salaire semblable à celui de la France. Les enquêteurs, et le juge d’instruction de la Jirs de Bordeaux, Mathieu Vignau soupçonnent qu’en réalité, une partie de ces salaires filait, après une étape dans les entreprises véritables coquilles vides, vers la Turquie. Le « patron », incarcéré fin

  • Économie, Écologie...

    La Pologne préfère son zloty à l’euro

    La Pologne restera fidèle à sa monnaie nationale, a déclaré ce mardi sa Première ministre Beata Szydlo, à quelques jours du sommet européen dont plusieurs grands acteurs soutiennent l’idée d’une « UE à plusieurs vitesses » basée sur la monnaie commune.

    « Pour la Pologne, il est plus avantageux de garder sa propre monnaie, le zloty », a indiqué Beata Szydlo, la chef du gouvernement conservateur nationaliste polonais, lors d’un chat en ligne avec des internautes. Elle a confirmé que Varsovie n’avait « aucun plan » pour rejoindre la zone euro.

    Sommet européen ce week-end

  • Politique,  vidéo

    Hénin-Beaumont: Le salon de la Pologne rend hommage aux français d’origine polonaise.

    Les descendants des Polonais du Nord étaient présents en nombre au salon de la Pologne, organisé tout le week-end à Hénin-Beaumont.
    Placek, matriochka, medka, accordéons : la Pologne était à l’honneur à Placek, matriochka, medka, accordéons : la Pologne était à l’honneur à Hénin-Beaumont pour la deuxième année consécutive.

    La présence polonaise dans le Nord-Pas-de-Calais est loin d’être anecdotique. Selon une étude de l’INSEE, 15% des immigrés polonais de France vivaient dans la région il n’y a pas vingt ans de cela. Tout démarre en 1919 : le