• Blog d'actualité

    Quand Raquel Garrido relayait un appel à la décapitation de Macron, elle était soutenue par Mélenchon

    Huffingtonpost.fr le 19/01/2020

    “Vous manquez totalement d’autodérision”. Raquel Garrido, ancienne porte-parole de la France Insoumise et soutenue par le parti dans sa candidature aux municipales de 2020 à Bagnolet, a relayé ce samedi 18 janvier un tweet polémique. Posté par le compte Twitter Gilets Jaunes Caen (puis supprimé) le message reprenait un slogan de la manifestation qui s’est déroulée à l’occasion de l’acte 62: “Louis XVI, Louis XVI, on l’a décapité, Macron, Macron, on peut recommencer…”.

    Raquel Garrido a repris le message en ajoutant: “En prévision de la #Greve21Janvier”.

    Ce n’est pas vraiment un hasard comme a tenté de le plaider par la suite l’avocate et compagne d’Alexis Corbière: c’est un 21 janvier 1793 que fût guillotiné Louis XVI.

    Tweet de Raquel Garrido

     


    Tête de Macron au bout d’une pique : Mélenchon défend les «symboles» de la Révolution

    «Je veux le rassurer tout de suite, il n’y a pas une personne à l’intérieur des cortèges syndicaux qui a l’intention d’en guillotiner une autre. C’est un symbole. Ça s’appelle une image.»

    L’imaginaire des Français est «travaillé par le souvenir de la Grande Révolution de 1789 qui est une révolution égalitaire, on a aboli les privilèges», a ajouté le député LFI. «La tête du roi, le reste, c’est quasiment secondaire par rapport à ce qui est essentiel : l’abolition des privilèges.»

    «Les pires violences ont été commis pour l’instant par des policiers qui ont de sang froid visés leur compatriote en pleine figure, qui ont matraqué des gens à terre, qui ont frappé à coup de poing des pompiers, ce qui n’a plus rien à voir, ni avec le maintien de l’ordre, ni même avec une police républicaine», a argué Jean-Luc Mélenchon. «Si on veut faire descendre la température, il est temps que le président de la République vienne à des méthodes plus démocratiques.»

  • Politique

    Le député LFI Alexis Corbière a fait financer ses travaux immobiliers avec des fonds destinés aux ménages « très modestes » (Maj : Pour Raquel Garrido les journalistes du canard sont des chiens)

    Ce qu’il faut comprendre c’est que la demande d’aide a été déposée alors que Corbière et Garrido avaient déjà acquis de très haut revenus.

    Le député de La France insoumise (LFI), Alexis Corbière, et sa compagne Raquel Garrido, avocate, ancienne porte-parole de LFI et aujourd’hui chroniqueuse télé sur C8, aurait bénéficié d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), au titre de ménage « très modeste » pour effectuer des travaux dans leur maison de Bagnolet en banlieue est de Paris, selon Le Canard enchaînée de ce mercredi 31 octobre.

    Le journal satirique raconte que « contraint de quitter son HLM parisien pour cause de revenus trop élevés, le couple a acheté, à la fin de 2017, une maison à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), dont il a fait payer la majeure partie de la rénovation de la chaudière, des radiateurs et des menuiseries par des fonds sociaux pour un montant de 19 754 euros ».

    Dans un communiqué publié sur Twitter, Alexis Corbières se défend. S’il reconnaît l’aide de l’Anah, il déclare aussi qu’il a scrupuleusement respecté les règles et que le dossier du couple, qui a trois enfants et un revenu fiscal à l’époque de 37 451 euros, était classé comme « très modeste » par l’organisme.

    Le Canard enchaîné affirme toutefois que le couple aurait profité « d’une faille du dispositif en jouant sur le calendrier fiscal en déposant leur demande trois mois avant que

  • Politique

    Raquel Garrido de nouveau épinglée par « Le Canard enchaîné »

    Selon le Canard enchaîné en kiosque ce mercredi, l’avocate Raquel Garrido, figure des Insoumis et chroniqueuse télé,  n’a pas déclaré de revenus à l’Urssaf en 2016 et a reçu une « contrainte » de l’organisme d’un montant d’environ 6.000 euros. La femme politique assure que cette réclamation n’est plus d’actualité. 

  • Politique

    Alexis Corbière et Raquel Garrido n’ont toujours pas quitté leur HLM

    Il y a un peu plus de trois mois, le député de la France insoumise Alexis Corbière avait promis de quitter le logement social qu’il occupe depuis 2003 avec l’avocate et chroniqueuse Raquel Garrido. «C’est compliqué de trouver en deux semaines, mais oui, je vais habiter dans ma circonscription. Est-ce que ça aura lieu dans trois, quatre ou cinq mois, je ne peux pas vous dire», assurait-il à L’Obs en juin dernier. Mais, selon nos informations, quatre mois plus tard, non seulement il y habite toujours mais en plus, il ne répond pas aux courriers de son bailleur social. (…)

  • Non classé,  Politique

    Selon le Canard, Raquel Garrido doit 32.215 euros de cotisations à la caisse de retraite des avocats

    Et en plus elle loge dans un logement social… Raquel Garrido nous montre le chemin : non aux cotisations ! vivons aux frais des cons qui payent …. Insoumission totale !

    Quelle bande de bras cassés ces mélenchonistes!