• Politique

    Et revoici la crise : le PIB a reculé de 2,9% aux Etats-Unis au premier trimestre!

    Le réel confirme les analyses de Delamarche et tous les autres éconoclastes.

    Lundi 02 Juin 2014: Olivier Delamarche affirmait face aux gogos de BFM:  » Les indices montent pendant que les fondamentaux U S chutent…tout va bien ! Les chiffres américains sont mauvais, ils sont en récession même si ce n’est pas une récession technique. « 

    ————-

    J’en avais parlé dans ce billet, le premier chiffre officiel de la croissance du PIB aux Etats-Unis sur le premier trimestre était de +0,1% (en rythme annualisé). Ce chiffre a été révisé une première fois à -1,0%. Voici la dernière révision, le chiffre définitif calculé par le Département du Commerce, les analystes s’attendaient à -1,8%, la réalité est encore pire : -2,9% ! Le pire chiffre depuis 5 ans (le premier trimestre 2009), lorsque l’économie américaine était touchée de plein fouet par la crise des subprimes et la faillite de Lehman Brothers.

    Depuis toute la croissance est largement artificielle, dopée par les dépenses gouvernementales et les plans de QE de la Fed. Mais parfois la réalité perce le voile du mensonge. La Fed nous explique que ce mauvais chiffre est à mettre sur le compte d’un hiver particulièrement rigoureux, mais l’argument a été servi lors du premier chiffre, lors de sa révision, et maintenant, c’est un tour de prestidigitation un peu usé (et puis les données sont « corrigées des variations saisonnières », elles tiennent déjà compte des effets dus à la

  • Économie, Écologie...,  Politique

    Philippe Béchade VS Serge Négrier: La France est en récession et en déflation (vidéo)

    Le 8 janvier, les mouvements des marchés en ce début d’année a été le thème abordé par Philippe Béchade, rédacteur en chef à la-chronique-agora.com et Serge Négrier, responsable de la Gestion OPCVM Actions chez Marignan, dans Intégrale Placements, avec Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.

     

  • Économie, Écologie...,  Politique

    Entrée de la Croatie : l’Union européenne passe à 28 lundi

    Lu sur le Parisien

    vadot-croatia_2-300x179
    (…) Avoir l’euro pour monnaie dès que possible

    Autre difficulté : la crise économique qui frappe la Croatie. Le pays est en récession depuis 2009 et le taux du chômage touche 20% des 4,2 millions d’habitants. Le PIB est de 39% en dessous de la moyenne européenne. Seule la Roumanie et la Bulgarie se placent derrière la Croatie, selon l’office des statistiques de l’UE. Le gouvernement croate de centre gauche espère que l’adhésion à l’UE encouragera les investissements étrangers dont le pays a grandement besoin pour relancer son économie en perte de vitesse.

    La Croatie espère aussi que sa monnaie sera l’euro «dès que possible», selon Boris

  • Économie, Écologie...

    Croissance, chômage, impôts, pouvoir d’achat: les sombres perspectives de l’Insee pour 2013

    La politique du présidents des Bisous est un échec total. Mimolette casse toi !
    Le PIB tricolore va reculer de 0,1% cette année, le taux de chômage grimper à 11,1%, les salaires vont encore ralentir et le pouvoir d’achat va stagner, selon la note de conjoncture publiée par l’Insee jeudi soir. Et on peut penser que les chiffres de l’INSEE sont en dessous de la réalité. Notons que l’institut n’a même pas pris en compte les conséquences économiques (tourisme, agriculture, viticulture…) et les dégâts causés par une météo apocalyptique… On peut donc s’attendre à ce que la France finisse l’année à -0,2% de croissance… et l’année 2014 sera bien pire... mais Chuuut tout va bien…. les Sozialissstes sont aux manettes, alors pas d’inquiétude !!!

    Orage paris

  • Économie, Écologie...

    Pour le FMI, la France est déjà en récession

    Nous sommes en avril 2013 et le FMI déclare : la France est en récession !. Ouf, ça c’est une découverte. Ils ont même revu à la baisse leurs prévisions… on s’en fout, on les avait revu a leur place il y a plusieurs mois déjà. Il leur reste à faire quelques effort encore sur leur prévision de 2014, sur leur chiffre du chômage pipotés….

    – – – – – – – – – – –

    Le Fonds monétaire international a revu en forte baisse sa prévision de croissance pour la France, dont le PIB reculerait de 0,1% en 2013, après une croissance nulle en 2012. La croissance américaine est également revue en baisse à 1,2%, alors que la récession en zone euro se creuse avec un recul de PIB de 0,3% cette année.

    Le Fonds monétaire international a sensiblement revu à la baisse ses prévisions de croissance économique pour la France dont l’activité économique devrait reculer de 0,1% en 2013, après une croissance zéro en 2012. Ces chiffres figurent dans le nouveau rapport sur l’économie mondiale (World Economic Outlook) publié ce mardi à Washington.

    En octobre dernier le FMI avait prévu une progression de 0,3% du PIB français, et cette prévision avait été ramenée à 0,1% en janvier dernier. Pour justifier ses nouveaux chiffres encore plus pessimistes, l’organisation financière internationale met en avant trois facteurs, à savoir «l’ajustement budgétaire, une performance médiocre à l’exportation et une faible confiance» (des acteurs économiques, entreprises et ménages).

    Conséquence de la baisse de régime, le chômage qui s’était établi en moyenne à 10,2% de la population active l’an dernier devrait atteindre 11,2% en 2013, puis 11,6% en 2014, alors que pour l’an prochain le FMI prévoit une progression de 0,9% du PIB français. La grande faiblesse conjoncturelle de l’économie française devrait toutefois se traduire par une inflation réduite (1,6% et 1,5% respectivement pour cette année et la suivante).

    Trop de hausses d’impôts

  • Économie, Écologie...

    L’impasse ! (Charles Sannat)

    « Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

    Bon on va revenir dessus longuement, car bien sûr, la double principale information, à savoir, d’un côté la confirmation, pour ceux qui avaient encore des doutes, qu’une nouvelle récession s’abat sur l’Europe, et de l’autre, mais c’est évidemment lié, le gouvernement qui annonce que l’objectif de déficit à 3% ne sera finalement pas tenu… sans blague !

    Mais avant un titre. Ce n’est pas de moi, je n’aurai pas osé, étant très respectueux des mamamouchis en tous genres… c’est l’Expansion qui se lâche. Ce qui est bien avec ce genre de titre c’est qu’il contient la réponse.

    (…)

    Le PIB européen en contraction pour le 3ème trimestre consécutif

    (…) Donc en France la récession est de 0,3% du PIB tandis que nos « zamis » allemands font deux fois mieux dans le pire avec – 0,6% de croissance négative inversée.

    En Grèce tout continue à aller mieux que bien, puisque d’une part, quand on ne comptabilise pas les dépenses, le budget grec est à l’équilibre (ce qui montre une créativité comptable sans précédent dans l’histoire du monde) et que d’autre part, la croissance négative inverse s’établie dans la péninsule hellénique à un petit -6% avec un chômage en hausse à 27% de la population active, ce qui permet à la Grèce d’obtenir une médaille d’or car ils sont incontestablement les meilleurs, bien que talonnés par les Espagnols qui rattrapent du terrain à grande vitesse ce qui menace l’avance du leader du peloton.

    Ce qui compte, c’est la trajectoire

    Ce n’est pas de moi c’est de notre premier sinistre. Il était hier l’invité du journal de France 3. J’avais essayé il y a fort longtemps de défendre ce concept auprès de mes parents (et en particulier de mon père) en lui expliquant à propos de mes notes en math, que ce qui était important ce n’était pas le 3%/20 mais la trajectoire d’amélioration de mes compétences mathématiques. Je n’avais pas reçu un accueil triomphal si vous voyez ce que je veux dire.