• Média-mensonge et propagande

    Trump n’a jamais évoqué un attentat en Suède. Il faisait référence à un documentaire diffusé sur Fox News le 17 février (Màj)

    Maj:
    Trump confirme qu’il ne parlait pas d’un attentat en Suède mais faisait référence à un reportage de Fox News sur l’immigration en Suède :


    Le correspondant américain de BFM TV, Jean-Baptiste Cadier, a dénoncé le manque de rigueur des médias : «Donald Trump n’a jamais parlé d’un «attentat» en Suède. Si on ne veut pas être accusés de «fake news», soyons rigoureux.»


    Donald Trump est accusé par les médias d’avoir inventé un attentat en Suède lors de son discours en Floride. Or il n’a jamais prononcé ce mot. Il faisait juste référence à un documentaire sur la délinquance musulmane en Suède et dont l’interview du réalisateur, Ami Horowitz, avait été diffusé sur Fox News la veille de son discours sur Fox News.

    Extrait du JDD

    Le reportage de Fox News:

    Le documentaire « Stockholm syndrome » d’Ami Horowitz

  • Média-mensonge et propagande,  Politique

    Attentat en Suède ? Plusieurs médias attribuent à Trump des propos qu’il n’a jamais prononcés (Màj)

    Maj:
    Il semblerait que Trump fassait référence à un documentaire diffusé su Fox News la veille.


    Voici par exemple ce que l’on peut lire dans l’article du Monde, reprenant une dépêche AFP sur le Meeting de Donald Trump de la nuit dernière : «Il est dangereux d’accueillir des réfugiés : la preuve, la Suède, pays accueillant, vient de subir un attentat, a expliqué samedi soir le président américain à ses supporteurs.»

    Problème, il n’a jamais parlé d’attentat. Peut-être évoquait-il un fait divers lié à l’immigration, mais il n’a jamais prononcé ce mot comme vous pouvez le constater dans l’extrait ci-dessous. A l’heure des «Fake News», il est utile de reproduire fidèlement les propos du Président américain.

    Cependant Le monde ne fait que suivre le mouvement, le même article a été publié sur le site du Guardian et dans d’autres journaux anglophones. ‘Sweden, who would believe this?’: Trump cites non-existent terror attack. Pareil pour le Canada: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1017766/donald-trump-attentat-suede-terrorisme M6: https://m6info.yahoo.com/quand-donald-trump-invente-un-attentat-terroriste-en-suede-142551644.html Le Figaro: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/02/19/97001-20170219FILWWW00058-trump-invente-un-acte-terroriste-en-suede.php. 20 Minutes: http://www.20minutes.fr/high-tech/2016823-20170219-video-trump-evoque-discours-attentat-suede-jamais-lieu-suedois-repondent-twitter

    Les journalistes nous prouvent une nouvelle fois qu’ils se copient entre eux et ne travaillent pas.  Ils n’ont même pas pris la peine d’aller à la source en écoutant le discours de Trump. Les journalistes de la Caste sont les plus grands pourvoyeurs de Fake-News

    L’extrait de Trump à partir de la 10ème seconde:

  • Politique

    Suède: Fusillade à Malmo

    […] Plusieurs témoins de la scène cités dans la presse suédoise ont évoqué une course-poursuite entre la voiture dans laquelle se trouvaient les quatre victimes et deux scooters. La voiture prise en chasse par les scooters aurait fait une embardée et fini sa course contre un arbre. Plusieurs individus, au visage dissimulé, auraient alors ouvert le feu sur le véhicule, tirant une vingtaine de balles, croit savoir le quotidien Expressen. « Ils ont tiré à l’arme automatique », a indiqué un témoin. Un des blessés atteint à la tête se trouverait dans un état critique.

    Si la Suède connaît globalement une criminalité relativement faible, les quartiers défavorisés de Stockholm, Göteborg et Malmö connaissent depuis plusieurs années une montée de la violence attribuée par les autorités à des rivalités entre bandes liées au contrôle du trafic de drogue et de la prostitution. Fin août, un enfant de huit ans avait été tué par une grenade lancée dans un appartement de Göteborg où était domicilié un homme condamné dans une affaire de règlements de compte au sein de la communauté somalienne.

    20 Minutes

     


    Le site Expressen.se rapporte que 4 personnes ont été abattues à 19 heures (heure locale)

    La police a bouclé une partie de la ville suédoise

     © Montage Expressen

    Une attaque par arme à feu a fait «  de multiples blessés  » à Malmö en Suède ce dimanche, selon les médias locaux. La police a bouclé une partie du sud de cette grande ville suédoise.

    La fusillade a éclaté vers 19 heures locales. Une vingtaine de coups de feu ont été tirés depuis un véhicule Audi, selon certains témoins, avant que l’automobile ne prenne la fuite à grande vitesse. La police évoquait aussi la possibilité d’une fuite en deux-roues.

    «  Parce que cette fusillade est survenue en plein derby entre Malmö FF et Helsingborgs, de nombreux policiers sont mobilisés en ville  », indique une porte-parole de la police locale Ewa-Gun Westford.

    Source

     

  • Économie, Écologie...

    En Suède, on teste la semaine de 30 heures au travail, et dans l’industrie ça marche

    En France la droite et les libéraux font un fixette sur les 35h. Ils ont tort. L’efficacité du travail effectué dépend de la productivité de chacun et non pas du temps passé sur son lieu de travail.
    Par Selon les chiffres d’Eurostat et de l’OCDE , les Français salariés à temps plein travaillent en moyenne 40,7 heures par semaine, soit moins que la moyenne européenne, située à 41,5 heures. Elle est en revanche championne de la productivité devant l’Allemagne et le Royaume-Uni (mais derrière le Luxembourg, l’Irlande et la Belgique) avec un taux de 125,5.
    En Suède la semaine de 30h a prouvé son efficacité. Notons que la Suède ne fait pas partie de l’euro, et qu’une grande partie de sa souveraineté a été épargnée.


    En Suède, on teste la semaine de 30 heures au travail
    Promenade sportive au bord de la mer. Magnus Wikstrom est mécanicien, il travaille six heures par jour, 30 heures par semaine payée 40. Alors il multiplie les loisirs. « Je viens marcher ici deux ou trois fois par semaine. J’ai vraiment plein de temps libre alors je peux faire tout ce que je veux après le travail », commente le mécanicien.

    Dans son entreprise, on alterne une semaine le matin de six heures à midi et une semaine l’après-midi de midi à 18 heures. Et ça marche, le garage se porte très bien. Selon Magnus Wikstrom, la clé de la réussite c’est la productivité. Le patron confirme, réduire le temps de travail lui a permis d’augmenter sa production sans acheter de nouvelles machines, car maintenant les deux équipes se succèdent dans l’atelier. Ainsi, l’entreprise est ouverte douze heures par jour, au lieu de huit.

    Gouffre financier

  • Politique

    Suède: Un ado migrant tue son éducatrice, le pays secoué

    La Suède a joué avec le feu. Ils le payent cash… Les bobos vont devoir rendre des comptes.

     

    SuèdeDe vives tensions se font sentir, après le meurtre d’une jeune femme par un réfugié non accompagné.

     (…)

    Que se passe-t-il en Suède?», s’interrogeait dimanche le quotidien Expressen en égrenant les incidents – foyers incendiés, crispations communautaires, dérive de jeunes migrants – qui vont croissant autour des réfugiés.

    De gauche comme de droite, la presse fait porter le chapeau de la crise au Premier ministre social-démocrate Stefan Löfven – au plus bas dans les sondages -, lui reprochant d’avoir minimisé les défis à venir.

    «Ceux qui ont osé discuter du lien entre le nombre d’arrivants et la capacité à bien les accueillir et à les intégrer, ont été accusés de noircir le tableau et de faire le jeu de l’extrême droite», prévenait dès l’automne le Svenska Dagbladet.

    Poignardée par un ado de 15 ans

    Dans un éditorial en date du 26 janvier, le journal de centre-droit a plaidé pour l’expulsion des délinquants étrangers, une proposition qui donne la mesure du choc provoqué par le meurtre d’Alexandra Mezher, la veille.

    La jeune femme de 22 ans a été poignardée par un garçon de 15 ans dans un foyer pour mineurs non accompagnés où elle travaillait seule à Mölndal, une commune de la banlieue de Göteborg, dans le sud-ouest du pays, débordée par l’afflux de migrants.

    «Nous n’aurions jamais cru cela possible en Suède. Nous tenons le gouvernement et le Premier ministre suédois pour responsables», a accusé l’oncle de la victime, elle-même issue de l’immigration libanaise, dans un entretien à l’AFP.

    Stefan Löfven s’est aussitôt rendu sur place, mais sa réaction a stupéfié les commentateurs. «Il n’y a pas de solution simple», a-t-il lancé. Pour le quotidien de référence Dagens Nyheter, «Löfven n’a rien à dire».

    Expulsions massives

  • Politique

    Suède : Depuis octobre, plus de 5000 « incidents » impliquant des migrants

    Les policiers ont été informés de près de 600 agressions les trois derniers mois
    Deux alertes à la bombe et 450 bagarres, elles aussi liées à des migrants ou des demandeurs d’asile
    Le chef de police a averti qu’un nombre toujours croissant de policiers était nécessaire

    (…) Dailymail

  • Politique

    Suède : 80 000 demandeurs d’asile expulsés (maj)

    Débordée par l’afflux de réfugiés, la Suède durcit encore sa politique d’accueil. Après avoir rétabli les contrôles à la frontière avec le Danemark, elle se prépare à expulser jusqu’à 80.000 demandeurs d’asile.

    2828843lpw-2828867-article-suede-migrants-jpg_3342416_660x281
    La Suède entend expulser jusqu’à 80 000 migrants arrivés sur son sol en 2015 et dont la demande d’asile a été ou sera rejetée, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Anders Ygeman, ce mercredi. « On parle de 60 000 personnes, mais cela peut monter à 80 000 », a indiqué le ministre au quotidien financier Dagens Industri (DI) et à la télévision publique SVT, précisant que le gouvernement avait demandé à la police et à l’Office des migrations d’organiser ces retours, vraisemblablement étalés sur plusieurs années.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE