• Politique

    L’exode des Vénézueliens : «L’instinct de survie»

    Après les affrontements de 2017 qui avaient fait près de 120 morts, le Vénézuela continue de s’enfoncer dans une crise globale et inédite. Alors que l’élection présidentielle a été avancée au 20 mai, des millions de Vénézuéliens ne comprennent toujours pas comment leur pays a pu en arriver là. De l’une des nations les plus riches d’Amérique latine au début de ce siècle, le Vénézuela s’est effondré au point de ne plus assurer aujourd’hui les besoins élémentaires de sa population. L’équipe d’ARTE Reportage a suivi le destin de la famille de Barbara face aux pénuries.

    Selon une étude de l’Université centrale du Vénézuela, la population aurait perdu en moyenne onze kilos en 2017. Marché noir, files d’attente interminables, pharmacies vides, chaque jour est une lutte sur un territoire qui pourtant regorge de richesses pétrolières. Au pays de Nicolas Maduro règnent l’hyperinflation, la corruption et la misère.

    ARTE

  • Politique

    Laurence Debray – Comment Chávez a ruiné le Venezuela

    Extrait d’un bon article de Laurence Debray (la fille de régis), historienne qui s’est opposée à Mélenchon.

    Est-ce utile de préciser que nous parlons d’un pays pétrolier, membre fondateur de l’Opep, qui possède les premières réserves du monde d’hydrocarbures (devant l’Arabie saoudite), dont les revenus lui ont permis d’être la nation la plus riche de la région, jouissant d’une exceptionnelle stabilité démocratique depuis 1958 jusqu’à l’abrogation par Nicolás Maduro de l’Assemblée nationale, dûment élue mais à l’opposition majoritaire, l’été dernier ? « Ce que nous n’obtiendrons pas par le vote, nous l’obtiendrons par les armes », a-t-il précisé (le 27 juin 2017). Puisque, contrairement aux Vénézuéliens, vous avez la chance de vivre dans une démocratie, patrie des droits de l’homme, je ne peux que respecter votre opinion sur un pays qui est le mien, prenant votre condescendance comme le trait de caractère d’une certaine élite française. Ou serait-ce le reliquat du mythe XVIIIèmiste du bon sauvage ? Je ne me bornerai qu’à démentir quelques insinuations insultantes pour mes compatriotes, acculés à survivre au quotidien. Car votre légèreté est scandaleuse au regard de la crise humanitaire qui sévit dans mon pays. Le Venezuela est malheureusement devenu un lieu d’expérience politique pour divertir une frange de la gauche française, confortablement attablée dans les restaurants parisiens, alors que 32 millions de personnes ne trouvent là-bas plus de quoi se nourrir ou se soigner. Je me sens d’autant plus autorisée à vous répondre, monsieur Besson, que j’ai fréquenté assidument, enfant, les camps d’entraînement militaire et idéologique à Cuba, que j’ai arpenté en tant que jeune journaliste les bidonvilles de Caracas, et que j’ai longuement interviewé votre héros, Hugo Chávez, juste avant son arrivée au pouvoir.

    La fille d’Hugo Chávez est devenue la femme la plus riche du pays

  • Politique,  vidéo

    Quand Mélenchon compare la France et le Venezuela sur le sujet des sanctions contre les forces de l’ordre

    Mélenchon est prêt à dire toutes les conneries qui lui passent par la tête pour défendre son pote Maduro, c’ est assez époustouflant.

    Mélenchon sur la répression qui s’abat sur les opposants:

    Le Venezuéla est trop gentil

    Pour Mélenchon Cazeneuve est responsable de la mort d’un manifestant. En revanche Mélenchon considère qu’au Venezuela le socialiste Maduro est un démocrate qui doit faire face à une opposition d’extrême drouaaaattte stipendiée par les Etats-Unis d’Amérique. Ce type est complètement cinglé!


    Mélenchon attaque Cazeneuve, « le gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse »

  • Politique

    La Constituante accuse des opposants de trahison

    Le mélenchonisme c’est: quand on est dans l’opposition on fait croire qu’on vit en dictature. Et quand on accède aux responsabilités on change la constitution pour se donner les plein pouvoir et on enferme ses opposants pour trahison.

    Tout ça sans cravate bien sûr…


    L’Assemblée constituante vénézuélienne a décidé mardi de faire traduire en justice pour «trahison» les opposants qui ont, selon elle, encouragé les sanctions financières des Etats-Unis annoncées vendredi contre le pays. Les membres de cette institution qui détient les pleins pouvoirs étaient réunis en session à Caracas.

    Ils ont approuvé un décret ouvrant la voie à «un procès historique pour trahison de la patrie contre ceux qui ont encouragé ces actions immorales contre les intérêts du peuple vénézuélien». Le texte ne mentionne aucun nom mais les intervenants ont accusé l’opposition, et plus particulièrement le président du Parlement, Julio Borges, et son vice-président Freddy Guevara.

    L’Assemblée a demandé aux services de l’Etat d’ouvrir

  • Politique

    Venezuela : les chiffres de la participation ont été manipulés, selon l’entreprise chargée du vote

    le gros de la France insoumise: « Oui mais c’est la faute des USA, du capitalisme, du sionisme…  »

    Et je peux même vous révélé ce que diront les salopards robespierristes de Mélenchon quand le socialiste Maduro sera tombé:  « Mais le socialisme, le vrai, ce n’est pas ça! Si Maduro il a échoué c’est la faute de l’empire américain et aussi c’est parce qu’il n’y avaat pas assez de socialisme et de contrôle du peuple sur la bourgeoise …. Vive Le Ché!

     

    La France insoumise: une palanquée de sophistes  bien cons et une grosse réserves de taré staliniens

  • Politique,  vidéo

    Venezuela : deux leaders de l’opposition emprisonnés

    Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma ont été emmenés de force hors de leur domicile dans la nuit de lundi à mardi par des agents du Sebin, les services de renseignement du pays, pour être placés en détention.

    Mardi à minuit et vingt-sept minutes. Leopoldo Lopez, le fondateur du parti de l’opposition Voluntad Popular, est arrêté à son domicile de manière brutale par des agents des services de renseignements vénézuéliens. Sa femme publie juste après sur Twitter une vidéo dans laquelle Lopez est forcé de monter dans un véhicule portant le sigle des services de renseignement – «Sebin» (Servicio bolivariano de inteligencia nacional). «Ils ont kidnappé Leopoldo Lopez parce qu’il ne voulait tout simplement pas céder aux pressions et aux fausses promesses du régime», écrit sur Twitter Freddy Guevara, député membre du même parti d’opposition.

    Dans cette même nuit de lundi à mardi 1er août, la fille d’Antonio Ledezma poste également une vidéo dans laquelle son père, le dernier maire de Caracas élu, est emmené de force, en pyjama, hors de chez lui. Avec Lopez, il est considéré comme l’un des principaux détracteurs du régime de Nicolas Maduro. «Nous avons reçu des informations des services de renseignements qui faisaient état d’un plan d’évasion», indique mardi la Cour Suprême dans un communiqué où il est également stipulé que les deux opposants n’ont pas respecté leurs «conditions de détention» interdisant tout «prosélytisme politique».

    Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma étaient assignés à résidence

  • Non classé

    Venezuela : un candidat à l’Assemblée constituante tué par balle chez lui


    C’est le deuxième candidat tué en trois semaines. Le scrutin sous haute tension a lieu ce dimanche.

    Un candidat à l’Assemblée constituante vénézuélienne contestée, que les électeurs doivent désigner dimanche, a été assassiné par balle chez lui dans la nuit de samedi à dimanche, a annoncé le Parquet. «Un groupe a fait irruption» chez José Felix Pineda, un avocat de 39 ans, à Ciudad Bolivar (sud-est), «et lui a tiré dessus à plusieurs reprises», a indiqué le Ministère public vénézuélien sur Twitter, sans évoquer d’éventuels motifs.

    Deuxième candidat assassiné en trois semaines

    Il s’agit du deuxième candidat assassiné. Le 10 juillet, José Luis Rivas a été abattu en pleine campagne électorale dans la ville de Maracay (centre-nord). Le scrutin pour désigner les 545 membres de l’Assemblée constituante, voulue par le président socialiste Nicolas