Économie, Écologie...

Dans le bâtiment “plus rien ne va” (vidéo)

Mondialisme + Européisme + Etat ruiné + Dumping social grâce à l’immigration + Loi de l’incompétente Duflot = Grosse catastrophe.

À la rentrée, les travaux publics licencieront

Source : Dépêche du Midi

(…) À la réduction continue du volume des investissements publics depuis sept ans, viennent de s’ajouter la baisse de 11 milliards d’euros des dotations d’État, et l’attentisme des élus dans l’attente des transferts de compétences entre collectivités locales qui suivront la mise en place de la réforme territoriale. Au cours des six premiers mois de cette année, l’activité des entreprises désormais entrées en récession a chuté d’une trentaine de points par rapport à 2013. Les carnets de commandes sont vides et la visibilité réduite au mieux à un trimestre ne permet pas d’entrevoir la moindre amélioration. Pire, les entrepreneurs qui ont rompu ou non renouvelé 2 600 contrats d’intérim, dont 1 300 pour le seul département de la Haute-Garonne, rogné sur leurs budgets de formation, et utilisé le chômage partiel pour temporiser entre deux chantiers sont au pied du mur. (…)

(…) «Il faut que l’État nous explique enfin où il veut aller. Si les 40 milliards

d’investissements publics doivent être réduits à 30 milliards qu’on nous le dise et nous nous adapterons. Mais quoi qu’il se passe, nous devons préparer le repli. «En attendant, s’inquiète Pascal Enjalbert, notre souci c’est la rentrée. Fin avril les entreprises avaient quasiment toutes soldé leurs contrats d’intérim, et en septembre nous devrons commencer à licencier.» Tentative de la dernière chance : Bruno Cavagné propose aux membres de la fédération régionale des travaux publics d’écrire à tous les élus pour leur demander, a minima, «de respecter les budgets qui sont déjà votés» (…)

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE