Politique

De 20 à 30 « jeunes » de Nîmes débarquent à la fête de Rodilhan (30), coups de poings et un coup de couteau dans le ventre (vidéo)

Une altercation entre des jeunes Nîmois et d’autres du village a fait un blessé grave dans la nuit de samedi à dimanche. En l’occurrence un Rodilhanais, tout juste âgé de 18 ans, qui a reçu un coup de couteau dans le ventre. Il est toujours en soins intensifs.

L’avant dernier jour de la fête votive de Rodilhan a été marqué par une très violente altercation entre des jeunes de la commune et d’autres venus de Nîmes.

voilà à quoi ressemble la fête votive de Rodilhan
voilà à quoi ressemble la fête votive de Rodilhan

Les faits se sont produits vers 1 h du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, alors que la fête battait son plein, au moment du bal. Selon différents témoignages concordants recueillis à Rodilhan, une jeune fille de la commune a été beaucoup chahutée et importunée par des jeunes gens de Nîmes.

Des gendarmes réservistes qui étaient présents sur place, au nombre de six, auraient été alors sollicités par les jeunes de la commune pour qu’ils interviennent avant que la situation ne dégénère, mais les gendarmes n’auraient pas répondu à leur demande.

Sachant que les jeunes Nîmois faisant partie d’une bande qui venait, affirment les témoins, du quartier du Chemin-Bas-d’Avignon, étaient une bonne vingtaine, voire une trentaine.

Et voilà à quoi ressemble la fête des voisins de la cité "Le Chemin Bas d'Avignon"
Et voilà à quoi ressemble la fête des voisins de la cité « Le Chemin Bas d’Avignon » voir vidéo du quartier en fin d’article.

Pendant que des renforts de gendarmerie étaient demandés et attendus, la jeune fille, continuant à être importunée, se défendant et le ton montant, aurait alors reçu un coup de poing. Son frère aurait pris sa défense et, dans la mêlée, le nez d’un Nîmois a été cassé.

Dans la bagarre qui a suivi, un garçon de Rodilhan depuis peu âgé de 18 ans a reçu un coup de couteau dans le ventre. Grièvement blessé, le foie touché, il a été transporté à l’hôpital Carémeau de Nîmes, souffrant notamment d’une hémorragie interne. Plusieurs jeunes gens ont été blessés dans le déchaînement de violence et ont reçu des soins à l’hôpital.

Les gendarmes, qui gardent le silence le plus complet sur cette affaire, auraient interpellé un jeune au centre hospitalier, mais l’auteur du coup de couteau n’aurait pas encore été identifié par les enquêteurs.

Le pronostic vital du garçon qui a reçu le coup de couteau, placé en soins intensifs, a été engagé. Il vient de passer avec succès un CAP de carrossier et était attendu hier matin, dans un atelier de carrosserie de Nîmes, pour son premier jour de travail.

Nîmes (30) : visite de la cité « Le Chemin Bas d’Avignon »

<iframe width= »420″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/-KgAkw6tpEw » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Midi Libre