Fil Info

Déroute PS, succès UMP, FN trés fort

Attention sur les résultats nationaux : ils ne donnent pas vraiment de tendance. En effet, le FN n’a présenté que 500 listes, bien moins que l’UMP et le PS. Ce qui est important c’est le résultat des villes où sont présents l’UMP, le PS et le FN. Et dans ce cas le FN semble pouvoir se maintenir presque partout, ce qui serait une grosse performance.

Quoiqu’il en soit il y a déjà un phénomène remarquable: là où une liste FN est présente, le taux d’abstention baisse. C’est le signe que le FN est vecteur de démocratie et de participation citoyenne.

——-

Article de la tribune de Genève

La formation de Jean-François Copé demandait un vote sanction contre le PS. Nos estimations à quelques heures de la fin du scrutin confirment ce scénario. L’UMP devance le PS de 5 points.

Municipales-2014_xlAttention, la droite revient! Elle tient sa revanche. Avec un 46% au niveau national, l’UMP est en train de réaliser un très bon score en cette journée de 1er tour des élections municipales.

Selon nos informations, ce résultat va lui permettre de revivre le scénario de 2001. Il est encore trop tôt pour citer des noms, mais un certain nombre de villes de moyenne importance devraient basculer de gauche à droite.

L’avance des listes UMP (et de ses alliés) sur celles du PS est suffisamment confortable en fin de journée pour permettre aux états-majors de Jean-François Copé de préparer des communiqués de victoire. Quelques 5 points d’écart sont mesurés entre les deux grands partis de l’alternance française.

Le PS en déroute

Cependant, le vote plus tardif des grandes agglomérations, les bureaux ferment à 20h., devrait permettre à la gauche de se remplumer, mais tout indique que le PS va vivre une soirée de déroute. Le PS serait à 41%.

Le vote sanction contre le gouvernement de François Hollande et l’abstention des déçus de la gauche se confirment. Ce 23 mars pourrait voir se jouer les deux scénarios du pire redoutés par le PS et qui semblait, pourtant, s’éloigner ces derniers jours.

Le FN fait fort

Le FN aura aussi le sourire ce soir. Son 7% au niveau national, s’il se confirme, et à mesurer avec une loupe différente. Le FN n’a présenté des listes que dans 500 villes. Cela le dessert en termes de statistique nationale, mais cela signifie qu’il réalise de très bons scores dans les communes dans lesquelles le parti de Marine le Pen concourrait.

En bref, selon nos informations, le FN devrait se maintenir au second tour dans toutes (ou la plupart) les villes où il avait pour ambition de jouer un rôle. Les triangulaires (UMP-PS-FN) seront à l’ordre du jour du deuxième tour, dimanche prochain 30 mars. (TDG)

Créé: 23.03.2014, 18h06