Politique,  vidéo

Des syndicats étudiants financés par la réserve parlementaire des députés

L’UNEF, syndicat étudiant étiqueté à gauche, comme l’UNI, à droite, sont en partie financés par les députés. C’est un des enseignements de la publication par l’Assemblée nationale du détail de l’attribution de la réserve parlementaire.

Comme l’explique Le Monde, 81,6 millions d’euros de subventions ont été distribués aux députés pour qu’ils aident au financement d’associations ou de projets locaux. Et les services de l’Assemblée nationale ont mis en ligne ce mercredi 29 janvier une application pour consulter les attribution de chaque élu.

Dans le détail, on peut notamment voir que trois députés socialistes financent l’UNEF, syndicat étudiant souvent vu comme proche du PS, et deux élus de l’UMP, donnent à l’UNI, autre syndicat étudiant, de droite.

Pascal Cherki, Pouria Amirshahi et Mathieu Hanotin, trois députés de l’aile gauche du Parti socialiste, financent l’UNEF respectivement à hauteur de 70.000 euros, 10.000 euros et 10.000 euros également. Les trois ont pour point commun d’avoir été des dirigeants du syndicat étudiant par le passé.

A droite, Jean-François Copé donne lui à 60.000 euros à l’UNI et Gilles Carrez, président de la commission des finances de l’Assemblée leur attribue 10.000 euros.

Le Lab,

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE