Dijon : entre les communautés tchétchène et maghrébine, armistice surréaliste à la mosquée (Maj vidéo)

Dans la soirée du 16 juin, une quinzaine de représentants des communautés tchétchène et maghrébine de Dijon étaient réunis dans la banlieue de la capitale bourguignonne. Leur objectif : convenir d’un arrêt des affrontements, en présence du père de I., 19 ans, dont l’agression a mis le feu aux poudres.
Lire la suite sur Marianne