Non classé

Djihadistes français en Syrie: «La possibilité d’attentat en France n’a jamais été aussi grande»

Pendant que la caste UMPS et ses média complices cherchent à nous faire croire que le fascisme renait de ses cendres avec l’arrivée du FN dans des municipalités, des djihadistes français, que l’UMPS a accueillit sur notre sol et  soutenu dans leurs combats, sont prêts à semer la terreur en France.

Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt.

———–

Aujourd’hui, les instances dirigeantes de l’EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant) n’ont pas donné d’ordre en ce sens. Leur objectif reste la construction d’un Etat transnational entre la Syrie et l’Irak. […] Le groupe est préparé pour mener des attaques en France et en Europe en cas de besoin, c’est-à-dire si des actes de la part des autorités françaises suscitent leur réprobation.

Mais cela ne veut pas dire que des «loups solitaires» ne perpétreront pas d’attentat en France, bien au contraire. On est même déjà dans cette phase-là, comme l’a montré l’annonce mercredi de l’arrestation d’un jeune à Mandelieu. Selon mes sources, il a combattu dans les rangs de l’EIIL et était rentré en essayant de masquer son retour, en passant par la Grèce et l’Italie. Et ce qui a été retrouvé dans l’appartement de Mandelieu prouve que certains de ces jeunes sont déjà dans la préparation d’attaques en France. Ils sont animés des mêmes intentions que Mohamed Merah, et quand ils passeront à l’attaque, ils le feront de la même façon, sur le modèle du djihad individuel.

La DCRI l’a pourtant interpelé avant une telle action. C’est un signe positif, non?

L’épisode de Mandelieu montre au contraire que la DCRI est dépassée par les événements. Comment trois jeunes, dont les noms ressortaient dans l’affaire de la cellule dite de Cannes-Torcy, ont pu en toute tranquillité quitter le territoire national pour rejoindre Al-Qaida en Syrie? Selon les chiffres officiels, 700 Français se trouvent en Syrie aujourd’hui. Or, tous les djihadistes que j’ai interrogés m’ont indiqué être partis avec l’assentiment des autorités françaises.

20 minutes

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE