Blog d'actualité

Elections départementales dans les Pyrénées-Orientales : Jean Castex œuvre en coulisses pour faire barrage au RN

En acceptant son transfert, en juillet dernier, de la mairie de Prades à Matignon, Jean Castex a aussi dû renoncer à une autre casquette : celle de chef de l’opposition de droite au conseil départemental des Pyrénées-Orientales. Mais voilà : inquiet du dénouement de ce scrutin, prévu fin juin, le Premier ministre a discrètement repris du service. Il œuvre en coulisses pour éviter une victoire du RN. Après la prise de Perpignan l’an dernier, Louis Aliot croit au basculement.

Son entourage le reconnaît d’ailleurs : « Il est inquiet d’une potentielle victoire du RN. Oui, le RN peut gagner, et il regarde cela de près, c’est normal, c’est chez lui ». [….]

Après avoir gagné Perpignan, capitale du département, il y a un an, le Rassemblement national croit dur en ses chances. Ce qui serait une première en France. Alors Castex mouille le maillot, fait chauffer la ligne téléphonique « Paris – P-O ». [….] Jean Castex a aussi tenté de jouer les agents recruteurs. Le 2 mai, la droite apprend catastrophée qu’elle vient de se faire piquer un candidat : le maire (ex-LR) de Baixas, Gilles Foxonet, vient d’annoncer qu’il se présentait avec le RN. Il ne reste alors que trois jours avant le dépôt des candidatures.. [….]

Le Parisien

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE