Politique

En Afrique du Sud, 72 morts lors d’une vague de pillages sans précédent

15/07/2021

Le gouvernement sud-africain a revu à la hausse, jeudi 15 juillet, le bilan des violences qui agitent le pays depuis près d’une semaine, annonçant au moins 117 morts quand le bilan précédent faisait état de 72 morts.

Johannesburg, la plus grande ville du pays, retrouvait un calme relatif et commençait à déblayer les gravats des destructions. La mégalopole est « largement calme », a affirmé la ministre par intérim à la présidence Khumbudzo Ntshavheni, attribuant la diminution du nombre d’incidents au déploiement de soldats en renfort de la police.

En tout, 26 personnes y sont mortes dans un contexte de pillages et d’incendies, sur fond de chômage endémique et de nouvelles restrictions anti-Covid-19. Bilan, auquel il faut ajouter 91 morts dans la province du Kwazulu-Natal (est) où les violences ont commencé il y a six jours, après l’incarcération de l’ancien président Jacob Zuma. Là, dans le pays zoulou, « les choses s’améliorent » aussi, « on va vers la stabilité », a ajouté la ministre. A ce jour, 2 203 personnes ont été interpellées dans le pays.

[…]

Le Monde

 


« Maintenant, les fermes »

Dans la nuit, le centre commercial de Vosloorus, à une trentaine de km au sud de Johannesburg, a été dévasté et en partie incendié. Plusieurs corps y ont été retrouvés. Dans l’après-midi, des chauffeurs de taxi armés ont décidé de s’en mêler et ont fait fuir les pillards.

Abattu, Mike De Freitas, 45 ans, gérant d’une boucherie, vient faire constater l’étendue exacte des dégâts. « On passe notre vie à servir une communauté et voilà ce qu’on obtient en retour. Ça me brise le cœur de voir que ce que j’ai construit est complètement détruit », confie-t-il à l’AFP.

Dans le Kwazulu-Natal, des champs de canne à sucre ont été brûlés. Ailleurs, du bétail volé. « Les gens ont pillé les magasins, et maintenant qu’ils n’ont plus de nourriture, ils vont commencer à s’attaquer aux fermes », prévient M. van der Rheede.

[…]

 

Ouest-France


Afrique du Sud : les riverains utilisent des armes et des battes de baseball pour empêcher les pillages.

À Durban, en Afrique du Sud, certains habitants défendent leur quartier à l’aide d’armes à feu et de battes de baseball dans un contexte de pillage et de violence généralisés.

Reuteurs

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE