Politique,  vidéo

Éric Zemmour : Quand l’Europe souffle sur les braises ukrainiennes


Quand l'Europe souffle sur les braises… par rtl-fr

En complément :

En Crimée, bastion prorusse : « Kiev a été prise par des fascistes »

Le Monde

Sur la place de la mairie de Sébastopol, le grand port de Crimée dans l’est russophone de l’Ukraine, lundi 24 février, un colosse blond au visage rougi, essoufflé, pantelant, fend la foule. « Où est-ce qu’on s’inscrit pour la milice ? » demande-t-il. On indique à Alexeï Nitchik un stand où on s’enregistre prestement dans les brigades d’autodéfense créées ici samedi 22 février pour « défendre la ville », en miroir inversé de celles de Kiev et de l’ouest révolutionnaire.

A Sébastopol, peuplée en majorité de Russes et atterrée par le « coup d’État » de Kiev, une foule a pris l’hôtel de ville lundi, quelques heures après que M. Nitchik a rejoint la milice. Elle y a forcé l’installation d’un nouveau maire lundi soir. La police de la ville, à peine visible autour de la foule, a laissé faire.

« Kiev a été prise par des groupes fascistes, des gens en armes qui sont déjà arrivés à Kharkiv et à Donetsk », les grandes villes de l’Est, « et qui viendront chez nous si nous ne faisons rien », prévient-il.

« Si on considère que des gens qui se baladent dans Kiev avec des masques et des kalachnikovs sont le gouvernement, alors il nous sera difficile de travailler avec un tel gouvernement », a-t- il dit.

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE