Politique

Et revoici la crise : le PIB a reculé de 2,9% aux Etats-Unis au premier trimestre!

Le réel confirme les analyses de Delamarche et tous les autres éconoclastes.

Lundi 02 Juin 2014: Olivier Delamarche affirmait face aux gogos de BFM:  » Les indices montent pendant que les fondamentaux U S chutent…tout va bien ! Les chiffres américains sont mauvais, ils sont en récession même si ce n’est pas une récession technique. « 

————-

J’en avais parlé dans ce billet, le premier chiffre officiel de la croissance du PIB aux Etats-Unis sur le premier trimestre était de +0,1% (en rythme annualisé). Ce chiffre a été révisé une première fois à -1,0%. Voici la dernière révision, le chiffre définitif calculé par le Département du Commerce, les analystes s’attendaient à -1,8%, la réalité est encore pire : -2,9% ! Le pire chiffre depuis 5 ans (le premier trimestre 2009), lorsque l’économie américaine était touchée de plein fouet par la crise des subprimes et la faillite de Lehman Brothers.

Depuis toute la croissance est largement artificielle, dopée par les dépenses gouvernementales et les plans de QE de la Fed. Mais parfois la réalité perce le voile du mensonge. La Fed nous explique que ce mauvais chiffre est à mettre sur le compte d’un hiver particulièrement rigoureux, mais l’argument a été servi lors du premier chiffre, lors de sa révision, et maintenant, c’est un tour de prestidigitation un peu usé (et puis les données sont « corrigées des variations saisonnières », elles tiennent déjà compte des effets dus à la baisse des températures, c’est seulement si elles dépassent nettement les niveaux moyens qu’une influence se fait sentir…). Il y aura certainement un rebond technique au deuxième trimestre, mais la « reprise » n’est définitivement qu’un mythe, pour ceux qui y croyaient encore, et c’est plutôt la récession qui s’annonce.

Philippe Herlin

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE